Articles

Bande dessinée

Les libraires - Numéro 97
2016 en BD : trois visages

2016 en BD : trois visages

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 24/10/2016

Jimmy Beaulieu

Qui est-il
 : Né à l’Île d’Orléans (Québec) en 1974, Jimmy Beaulieu a tôt fait de s’intégrer au milieu de la BD québécoise, autant en librairie (chez Pantoute et Fichtre!) qu’en édition (cofondateur de Mécanique générale et fondateur de Colosse). Ses premières œuvres, Le moral des troupes et Ma voisine en maillot, témoignent déjà de sa sensibilité et de l’adresse de son coup de crayon, qui continuent de rallier des amateurs avec Comédie sentimentale pornographique. Et, fait intéressant, parce qu’il anime depuis plusieurs années des ateliers dédiés au 9e art, un large pourcentage des bédéistes de la nouvelle génération l’ont eu comme mentor…

Ses thèmes : Amour, sentiment, fantasme, homosexualité, quotidien, amitié, musique, femme

 

Catherine Lepage

Qui est-elle
 : Si elle signe également les illustrations pour la jeunesse (Mon abominable belle-mère, Le tragique destin de Pépito avec Pierre Lapointe), Catherine Lepage, née en 1973, a fait une entrée remarquée dans le milieu du roman graphique avec 12 mois sans intérêt. Journal d’une dépression. Depuis, on célèbre son travail, qui allie constats et conseils de vie avec des images fortes et évocatrices (Fines tranches d’angoisse et Zoothérapie). Sa formation en graphisme teinte ses ouvrages d’un grand souci du détail, de l’intégration texte et image. La nouvelle vague de bédéistes, déliée des carcans des cases et phylactères, se libère, brise les formes et les conventions. Et Catherine Lepage en est un exemple éloquent.  

Ses thèmes : Angoisse, regard des autres, vulnérabilité, quotidien, espoir

 

Jean-Paul Eid

Qui il est :
Doyen de la BD pour plusieurs, Eid œuvre dans le milieu depuis 1985, époque où il collaborait au magazine Croc. C’est à ce moment qu’il crée la série « Les aventures de Jérôme Bigras », qui redéfinissait les normes du 9e art grâce à un rapport direct au lecteur. Eid n’a ensuite jamais cessé d’innover, en témoigne l’audacieux Le fond du trou, BD encensée de prix et d’éloges qui était littéralement traversée, de part et d’autre, par un trou avec lequel les personnages devaient interagir. Celui qui aura été longtemps associé à l’exemple parfait de l’humour absurde prouvera sa polyvalence en faisant un changement de cap, cette fois vers le récit d’anticipation, avec Le naufragé Mémoria. Et tout récemment, on le découvre dans un sublime roman graphique, éloge au jazz montréalais des années 50 dans La femme aux cartes postales.

Ses thèmes : Banlieue, humour, passé, musique, identité, hasard

 

Mais aussi…

Julie Rocheleau
Samuel Cantin
Zviane
Michel Hellman
Francis Desharnais
Pascal Blanchet
Michel Rabagliati
Pascal Girard
Delaf et Dubuc
Iris
Sophie Bédard
Réal Godbout

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Bande dessinée
  4. 2016 en BD : trois visages