Actualités

Nos thématiques

exclusif au web
Voyager en lecture

Voyager en lecture

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 18/07/2016

Au Québec, il y a plusieurs destinations attrayantes pour voyager. Mais si vous ne pouvez pas vous rendre dans ces lieux, la littérature vous permet de les visiter autrement. Voici quelques exemples de voyages en lecture.

 

Gaspésie
Nous étions le sel de la mer
Roxanne Bouchard (VLB)

Ce matin-là, Vital Bujold a repêché le corps d’une femme qui, jadis, avait viré le cœur des hommes à l’envers. En Gaspésie, la vérité se fait rare, surtout sur les quais de pêche. Les interrogatoires dérivent en placotages, les indices se dispersent sur la grève, les faits s’estompent dans la vague, et le sergent Moralès, enquêteur dans cette affaire, aurait bien besoin d’un double scotch. [Résumé de l’éditeur]


Îles-de-la-Madeleine
La lune rouge
Jean Lemieux (Nomades)

Par un matin d’automne menaçant, François Robidoux prend le traversier pour effectuer sa visite mensuelle à l’Île d’Entrée, aux Îles-de-la-Madeleine. Mais le mauvais temps se met de la partie et le jeune médecin doit passer la nuit sur place. Il découvrira alors les dessous du passé des insulaires. Et lorsqu’on repêchera un cadavre au pied du Cap d’Enfer, il comprendra que c’est par la mise à jour de ce passé qu’il échappera à son destin. [Résumé de l’éditeur]

 

Charlevoix
Les arbres bleus de Charlevoix
Maryse Rouy (Druide)

Claire, trentenaire heureuse, s’installe en compagnie de sa chienne dans une maison isolée de Charlevoix. Elle est venue réaliser un documentaire sur un peintre dont les toiles énigmatiques montrent une belle femme triste entourée d’arbres bleus. Dès le début de ce séjour de travail dont elle se faisait une joie, Claire découvre que la solitude lui est insupportable et décide de retourner à Montréal auprès de Jean-Louis. Mais une lettre arrive, incompréhensible, qui bouleverse tous ses plans présents et futurs. Les arbres et les rêves virent au noir, l’esprit comme le cœur vacille. Heureusement, le temps viendra où « le noir des arbres s’éclaircira jusqu’à reprendre une teinte d’un bleu léger et lumineux ». [Résumé de l’éditeur]

 

Cantons-de-l’Est
Un long retour
Louise Penny (Flammarion)

Dans sa retraite de Three Pines, l’ex-inspecteur-chef Armand Gamache croit avoir découvert la paix à laquelle il aspirait en quittant la tête de la section des homicides de la Sûreté du Québec. Toutefois, comment refuser son aide à son amie Clara lorsqu’elle lui demande de retrouver son mari, Peter Morrow? Le couple avait décidé de se séparer pour un an, mais le temps a passé et Peter n’a pas donné de nouvelles. Accompagné de Clara, de Myrna Landers et de Jean-Guy Beauvoir, son ancien adjoint, Gamache part à sa recherche. Il parcourt les paysages démesurés de Charlevoix, jusqu’au fin fond du Québec, et s’aventure plus profondément encore dans l’âme tourmentée de Peter. À la poursuite d’un artiste si désespéré qu’il vendrait son âme... Le retour s’avère d’autant plus incertain qu’il ne sert à rien de rentrer si l’on ne s’est pas trouvé soi-même. [Résumé de l’éditeur]

 

Québec
Les yeux bleus de Mistassini
Jacques Poulin

Jack Waterman, écrivain et libraire dans le Vieux-Québec, est atteint de la « maladie d’Eisenhower ». Sa vie ne tient plus qu’à un fil. Sa tête est pleine de souvenirs d’enfance, de chansons anciennes, d’amours bringuebalantes, de formule 1, de chats, de rêves interdits et, surtout, d’illusions perdues. Heureusement qu’il y a le jeune Jimmy et sa sœur Mistassini, la douce rebelle. Ce roman de Jacques Poulin raconte, d'une manière sobre mais non dénuée de poésie, une profonde histoire d’amour avec l’univers des livres. [Résumé de l’éditeur]

 

Montréal
Paul en appartement
Michel Rabagliati (La Pastèque)

Quelques années ont passé et Paul se retrouve en appartement avec sa copine sur le plateau Mont-Royal à Montréal. Une œuvre définitivement urbaine, mais qui garde une fois de plus finesse, simplicité et sensibilité, autant de qualités auxquelles Michel Rabagliati nous a habitués. [Résumé de l’éditeur]

 

Estrie
La nageuse au milieu du lac
Patrick Nicol (Le Quartanier)

« Cette nageuse au milieu du lac, c’est celle qu’on voit du large, dont on imagine les traits et dont on entend la voix au loin, sans bien saisir le propos. Dans ce livre, cet album, de Patrick Nicol, on le voit tantôt fils, tantôt père, tantôt professeur, tantôt écrivain. Cette succession de vignettes, écrites avec beauté et retenue, décrit la déferlante d’impacts qui succède un lourd diagnostic que recevra la mère de l’auteur. Au fil des pages, le lecteur est emporté par le flot des réflexions de ce dernier et ne cesse de voir cette nageuse s’éloigner. » -Jérémy Laniel, librairie Carcajou (Rosemère)

 

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Nos thématiques
  4. Voyager en lecture