Actualités

Nos thématiques

exclusif au web
Sélection d'hiver

Sélection d'hiver

Par Isabelle Beaulieu, publié le 26/11/2014

L’hiver en réjouit certains et en fait «enrager» d’autres. Quoi qu'il en soit, lorsqu’on vit au nord, on doit composer avec la saison froide. Voici quelques suggestions de livres qui vous permettront de passer, qu’il soit doux ou rigoureux, un très bel hiver.

1. Un repas en hiver, Hubert Mingarelli (J'ai lu)
Ce jour-là, trois hommes prennent la route, avancent péniblement dans la neige sans autre choix que de se prêter à une chasse à l'homme décrétée par leur hiérarchie militaire. Ils débusquent presque malgré eux un Juif caché dans la forêt, et, soucieux de se nourrir et de retarder le retour à la compagnie, procèdent à la laborieuse préparation d'un repas dans une maison abandonnée, avec le peu de vivres dont ils disposent. Les hommes doivent trouver de quoi faire du feu et réussir à porter à ébullition une casserole d'eau. Ils en viennent à brûler les chaises sur lesquelles ils sont assis, ainsi que la porte derrière laquelle ils ont isolé leur proie.

2. L’hiver de force, Réjean Ducharme (Gallimard)
L'Hiver de force est un de ces livres confession proche de Miller ou de Kerouac. Les deux héros, André et Nicole, sont «sur la route», même quand ils ne bougent pas de l'appartement où ils se saoulent des films de la télé. Il y a leurs amis, Toune, Laïnon, Roger, Catherine, le bavardage lyrique. Il y a le travail de correcteur d'épreuves, les chansons de Charlebois et surtout le merveilleux personnage d'André, si proche de l'auteur, rêveur éveillé qui nous entraîne dans une dérive exotique qui séduit, hypnotise, enchante.

3. Le froid modifie la trajectoire des poissons, Pierre Szalowski (BQ)
4 janvier 1998. Un garçon de dix ans apprend que ses parents se séparent. Tout son monde s'effondre. Il pleure, puis se tourne ensuite vers le ciel à qui il demande tout bonnement de sauver sa famille. Le lendemain s'abat sur la ville une tempête de verglas historique. La catastrophe naturelle amène avec elle son lot de changements. Face à l'adversité, des liens se créent. Dans le froid, l'entraide, la solidarité et l'altruisme enflamment les coeurs. Mais la tempête aura-t-elle l'effet escompté sur la famille de notre jeune héros?

4. Cuisine d'hiver, Collectif (Les Malins)
Louis le loup se sent seul. Il voudrait tant avoir un ami, mais tout le monde a peur de lui. Un oiseau lui suggère de chanter pour se faire connaître. Et voilà Louis hurlant dans la nuit au grand dam de tous les animaux qui voudraient bien dormir! Tous? Non! Une louve sort du bois, elle semble sous le charme... 

5. Isuma : anthologie de poésie nordique, Jean Désy (Mémoire d’encrier)
Isuma, anthologie de poésie nordique est un manifeste de la nordicité. La parole nous apprend le bon usage du monde. Poète, Jean Désy revendique la chair blessée du Grand nord, donnant aux mots et à cette blanche géographie une part d'humanité et de puissance jusque-là insoupçonnée. Bourlingueur, il court les routes, les soleils, les outardes, les blizzards, les lichens, nous montrant les chemins du nord dans l'humanité et la splendeur des paysages. Car «vivre ne suffit pas», il faut exister et déposer ses espoirs et ses amours aux lisières des territoires.

6. Abolissons l'hiver!, Bernard Arcand (Boréal)
 Quand ce ne sont pas des sinusites et pharyngites qui nous emportent, c'est la glace noire, le verglas ou l'infractus qui suit une séance de pelletage intensif. Dans ce brillant opuscule, Bernard Arcand propose une solution qui, moyennant le bon vouloir de nos gouvernements, pourrait mettre un terme à nos souffrances hivernales.

7. Esprit d’hiver, Laura Kasishke (Le livre de posche)
 En ce matin de Noël, Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, adoptée seize ans plus tôt en Russie. Tatiana a un comportement étrange : elle s’enferme dans sa chambre, met des tenues extravagantes, a des sautes d’humeur qui ne lui ressemblent pas. La journée va vite tourner au cauchemar pour Holly.

8. Chronique d’hiver, Paul Auster (Actes Sud)
 Cet autoportrait méditatif donne à voir les émotions, les rencontres et les lieux ayant marqué l'itinéraire de l'homme et de l'écrivain, et invite à une réflexion sur la fuite du temps.

9. Hiver nucléaire, CAB (Front Froid)
Montréal, juin 2028, -30°C. C'est l'hiver nucléaire depuis un terrible accident à la nouvelle centrale nucléaire Gentilly-3, à Pointe-aux Trembles. La neige atteint les balcons des 2e étages, les déplacements se font en motoneige, les souffleuses tournent à plein régime, et des quartiers entier sont désertés. Au milieu de cette interminable saison froide, Flavie, courrier en ski-doo, doit composer avec les éléments, les retombées radioactives et une faune urbaine, en pleine mutation... littéralement. Une livraison chez le couple le plus «cool» de Montréal la fera sortir de sa zone de confort et la propulsera au milieu d'une quête vers le parfait bagel du Mile-End.

10. Par une nuit d’hiver, Jean E. Pendziwol (texte) Isabelle Arseneault (illustrations) (Scholastic)
 Dans cette charmante berceuse, un parent peint le tableau d'une belle nuit nordique pour son enfant endormi, décrivant la beauté des flocons de neige, le scintillement des étoiles, la danse des cristaux de givre sur la fenêtre... Ce poème lyrique de Jean E. Pendziwol décrivant la beauté des nuits nordiques est une façon magnifique de la partager avec son enfant. Les illustrations extraordinaires d'Isabelle Arsenault rendent hommage à ce magnifique poème.

11. Les joies de l’hiver au Québec, Julie Brodeur (Ulysse)
 Vous aimez le grand air, les joues rouges, les superbes paysages enneigés, les foyers qui crépitent et le bon chocolat chaud? Ce guide propose près d’une cinquantaine d’escapades hivernales qui vous permettront de découvrir une foule d’activités, de la raquette au kayak d’hiver en passant par les nuitées en igloo et les sorties à la cabane à sucre, ainsi qu’une belle sélection d’escales douillettes, de pauses gourmandes et de nombreux autres petits bonheurs hivernaux pour passer de bons moments en famille ou entre amis.

12. Hiver arctique, Arnaldur Indridason (Points)
Comment peut-on poignarder un enfant ? Au coeur de l'hiver arctique, en Islande, un garçon d'origine thaïlandaise a été retrouvé assassiné. Il avait douze ans. Crime raciste ? Le commissaire Erlendur mène l'enquête, s'acharne et s'embourbe. Il ne comprend plus ce peuple dur et égoïste qui s'obstine à survivre dans une nature hostile. L'absurdité du mal ordinaire lui échappe...

(Les résumés sont ceux des éditeurs.)

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Nos thématiques
  4. Sélection d'hiver