Actualités

Nos thématiques

exclusif au web
Le centenaire de Romain Gary

Le centenaire de Romain Gary

Par Isabelle Beaulieu, publié le 15/05/2014

Le 8 mai 2014, on célébrait le centième anniversaire de la naissance de Romain Gary, alias Émile Ajar, cet auteur qui a su jouer jusqu’au bout l’art du double. Pour son centenaire, plusieurs ouvrages sont à paraître, dont une mise en images de son roman La promesse de l’aube par le bédéiste Joann Sfar, sortie au Québec il y a trois jours, et un inédit de l’auteur à paraître le 9 juin prochain. Gallimard à même annoncé l’entrée imminente de Gary dans sa prestigieuse collection La Pléiade. La date de sortie n’est cependant pas encore fixée. Surveillez les arrivages en jetant un œil de temps à autre sur les pages de l'auteur sur le site des Libraires.

Par Romain Gary

Le vin des morts (Inédit) (Gallimard) (À paraître au Québec le 9 juin)
Tulipe déambule dans un souterrain gouverné par un Dieu ivre, peuplé de cadavres de maquerelles, de policiers, d'anciens combattants de la Première Guerre mondiale, de moines et d'enfants. A travers ce récit, l'auteur dépeint la misère de l'après-guerre et celle plus profonde de l'âme humaine. Ce premier roman signé de son vrai nom, Romain Kacew, sera source d'inspiration pour toute son oeuvre.

Le sens de ma vie (Gallimard) (À paraître au Québec le 9 juin)
Entretien avec Jean Faucher, dans le cadre de l'émission Propos et confidences sur Radio-Canada. Partageant confidences et anecdotes, l'écrivain dévoile l'importance primordiale de sa mère, son engagement dans la guerre, ses relations amicales et retrace la rédaction de ses livres. Il souligne le sens de son existence, une féminité revendiquée, tout d'abord représentée par Jésus.

Un soir avec Kennedy (Herne) (À paraître au Québec le 17 juin)
Recueil de quatre textes extraits du Cahier de l'Herne consacré à R. Gary et constitué de portraits et considérations sur la littérature anglo-saxonne. Les vrais esclavagistes du Sud, Les voilà, Ils bouffent leur société avec appétit et Norman Mailer ou Le mythe américain de la virilité témoignent du regard porté par l'auteur sur la société américaine.

La promesse de l’aube (Roman graphique) - Romain Gary et Joann Sfar (Futuropolis-Gallimard)
Ce roman autobiographique met en lumière les rapports intenses entre un fils et sa mère. Elle porte tous ses espoirs et son ambition sur son enfant, qu’elle élève seule et aime d’un amour inconditionnel. A lui de devenir célèbre, de ne pas démériter et de supporter le fardeau d’un amour maternel oppressant.

Légendes du je – Récits, romans (Gallimard/Quarto)
Recueil de romans articulés autour des obsessions de R. Gary, dont sa sympathie pour la générosité des prostituées incarnée dans La vie devant soi, et de la mise en scène de ses métamorphoses dans Pseudo et Vie et mort d'Emile Ajar. Comprend Education européenne, La promesse de l'aube, Chien blanc, Les trésors de la mer Rouge, Les enchanteurs, La vie devant soi, Pseudo et Vie et mort d'Émile Ajar.

Sur Romain Gary

Romain Gary, Émile Ajar : Regards croisés – Amélie Vria (L’Harmattan)
Dans son testament littéraire qui permit de jeter enfin la lumière sur l'affaire Ajar, Romain Gary explique : « J'étais un auteur classé, catalogué, acquis, ce qui dispensait les professionnels de se pencher vraiment sur mon oeuvre et de la connaître. Vous pensez bien, pour cela, il faudrait relire ! Et encore quoi ? Je le savais si bien que, pendant toute la durée de l'aventure (...) je n'ai jamais redouté qu'une simple et facile analyse de texte vînt me tirer de mon anonymat. » Amélie Vrla s'emploie à mener cette analyse de texte, qui aurait pu permettre de prouver qu'Ajar n'était autre que Gary.

Romain Gary : L’homme face à l’action – Valéry G. Coquant (France-Empire)
Romain Gary, c'est plus qu'une vie, c'est un destin. Ecrivain, cinéaste, diplomate, ami de Kessel et de De Gaulle, Gary s'est affirmé comme un témoin essentiel du XXe siècle. Dès l'enfance, il a été confronté à l'Histoire. Son parcours est rythmé par les guerres mondiales, les exils, des rencontres plus ou moins brutales avec la mort. Autant d'épreuves qui auraient dû le submerger. Mais Gary dispose d'une arme secrète redoutable : l'imagination.

Lectures de Romain Gary – Collectif (Gallimard)
La première partie du livre est le commentaire de lecteurs de l'oeuvre de R. Gary, ou E. Ajar. La seconde partie constitue le catalogue de l'exposition. Il s'agit de manuscrits ou tapuscrits corrigés d'une trentaine d'oeuvres (romans, pièces de théâtre, scénario de films) qui s'étendent de 1958 à 1980.

Romain Gary : L’enchanteur – Myriam Anissimov (Textuel)
Mêlant archives intimes et inédites, texte et images, un hommage à Romain Gary, écrivain polymorphe, lauréat de deux prix Goncourt grâce à son double fictif Emile Ajar.

Romain Gary : À la traversée des frontières – Jean-François Hangouët (Gallimard)
La vie rêvée et littéraire de Roman Kacew, dit Romain Gary : sa naissance à Vilnius en 1914, son enfance à Varsovie, l'arrivée en France à 14 ans, son engagement dans l'aviation, ses débuts en écriture avec Education européenne, sa carrière diplomatique, son oeuvre littéraire.

ibeaulieu@leslibraires.ca 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Nos thématiques
  4. Le centenaire de Romain Gary