Actualités

Nos thématiques

exclusif au web
5 pièces à lire et à voir cette saison

5 pièces à lire et à voir cette saison

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 06/02/2019

Chaque année, les théâtres proposent des programmations originales et passionnantes. Voici cinq textes que vous pourrez découvrir prochainement sur scène. Cinq textes à lire et à voir!

 

Lascaux
Jasmine Dubé (Dramaturges Éditeurs)

Fuyant un danger, Madeleine tombe dans une caverne occupée par une mystérieuse tortue. C’est dans cet univers hostile, qu’elle accouche d’un enfant qu’elle nomme Lascaux. Avec urgence, elle lui transmet la parole, l’écriture, l’art, la survie, et elle lui confie la mission de retrouver son père et de travailler à la construction d’un monde meilleur. Puis un jour, Lascaux trouve une issue. Tous les espoirs sont permis.

Pièce présentée au Théâtre Denise-Pelletier à Montréal du 12 février au 2 mars 2019

 

Sauver des vies
Pascale Renaud-Hébert (L’instant même)

Les personnages que met en scène Pascale Renaud-Hébert sont issus de deux mondes complètement différents : d’une part, une famille banale (une mère, Murielle, un père, Jean, deux jeunes adultes, Simon et Philippe); d’autre part, un jeune couple (Maude et Étienne). Leurs univers se fracassent quand Murielle et Maude découvrent qu’elles souffrent de cancer, et qu’il n’y aura pas de guérison possible. Chacun à leur façon, les hommes (père, amoureux, fils) doivent apprendre à continuer à vivre, à accepter la douleur du deuil. Mais plus encore, ils doivent réussir à s’effacer pour réellement accompagner celle qui lutte, qui comprend qu’elle ne réalisera pas ses projets, qu’elle ne verra pas grandir ses enfants, qu’elle doit lâcher prise. Sans éclat, avec pudeur et franchise, la pièce aborde un sujet extrêmement difficile et laisse la parole tant aux malades qu’à ceux qui les entourent. Comment un jeune homme qui pensait avoir trouvé la femme de sa vie peut-il envisager l’avenir sans elle? Comment un père peut-il, dans un même élan, réconforter sa femme et ses fils, tout en vivant son propre deuil?

Pièce présentée au Théâtre La Bordée à Québec du 26 février au 23 mars 2019

 

Les murailles
Erika Soucy (VLB éditeur)

La poète s’envole vers La Romaine, où elle se fera passer pour une commis de bureau alors qu’elle travaillera à un nouveau recueil. Armée de son carnet et de questions trop longtemps laissées sans réponse, elle fait irruption dans ce monde rude et impénétrable, espérant enfin comprendre les raisons qui ont poussé tous les hommes de sa famille, et surtout son père, à délaisser leur foyer au profit de la vie de chantier.

L’adaptation théâtrale du roman est présentée au Théâtre Périscope à Québec du 9 au 20 avril 2019

 

J’aime Hydro
Christine Beaulieu (Atelier 10)

Parce que je suis Québécoise. Parce que j’ai la conviction que la nature humaine est intrinsèquement bonne. Parce que je pense qu’on peut dialoguer même si on a des opinions différentes. Parce que je sais que je pars de zéro et que je ne suis pas crédible comme agente d’information sur l’énergie. Parce que j’ai des craintes pour l’avenir. Parce que mon « j’aime » est sincère. Bienvenue à J’aime Hydro.

Pièce présentée au Théâtre Jean-Duceppe à Montréal du 16 au 22 avril 2019 et à Québec à la Salle Albert-Rousseau le 30 septembre 2019

 

Christine, la reine-garçon
Michel Marc Bouchard (Leméac)

En 1649, la reine Christine de Suède invite René Descartes dans son château d’Uppsala pour que le grand philosophe l’instruise sur les passions qui transportent son âme et son corps. Sacrée reine à l’âge de six ans, elle a régné comme un prince, souvent habillée en homme et affichant une liberté d’esprit par trop masculine. Tourmentée par ses pulsions, cette reine hors-norme souhaite trouver en elle les fondements de sa réalité et ainsi transcender les polarités qui la divisent : sa vie privée – elle éprouve un amour extravagant pour Ebba Sparre, sa première dame de compagnie – et sa vie publique – son cousin Karl Gustav la presse de l’épouser afin de donner à la Suède un roi et un héritier. Quand, à vingt-six ans, elle abdique son trône et part pour Rome, elle laisse la cour de Suède dans une crise morale et politique sans précédent. En faisant ses adieux à Luther et aux passions féminines, Christine trouvera-t-elle dans sa nouvelle vie une vérité à la hauteur de son libre arbitre? Descartes, quant à lui, arrivera-t-il à circonscrire le siège de l’âme humaine dans le cerveau d’un cadavre? Dans le corps et le cœur de la reine-garçon se mêlent profondément et inextricablement plusieurs destins, que le dramaturge se permet d’explorer avec une proximité et une pertinence inédites.

Pièce présentée au Théâtre La Bordée à Québec du 16 avril au 11 mai 2019

 

Les résumés sont ceux des éditeurs. 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Nos thématiques
  4. 5 pièces à lire et à voir cette saison