Actualités

Nos thématiques

exclusif au web
12 réflexions approfondies pour le 12 août

12 réflexions approfondies pour le 12 août

Par Les libraires, publié le 09/08/2015

Le Québec traverse une période de questionnements. Heureusement, les essayistes d’ici décortiquent notre société afin d’alimenter nos réflexions, de remettre en question certains de ses fondements ou de proposer des pistes de solution novatrices. Lire ces penseurs est un acte nécessaire pour comprendre que le monde n’est pas figé, que les idées bouillonnent, que l’espoir est possible.

Pour le 12 août, nous vous proposons douze lectures inspirantes sur autant de dossiers majeurs. Pour vous faire une idée sur un sujet bien précis ou pour essayer de mieux saisir un enjeu, rien de mieux que ces ouvrages! Le 12 août, on s’amuse… et on s’instruit.

 

L’insécurité linguistique des Québécois
La langue rapaillée d’Anne-Marie Beaudoin-Bégin (Somme toute)

« Un vent de fraîcheur que cet opuscule qui honore notre langue québécoise! Anne-Marie Beaudoin-Bégin secoue les puces du français, le bouscule et propose, avec intelligence et clarté, de revendiquer notre variante québécoise, de s’éloigner des dogmes sacro-saints de la France. Voici un livre porteur de discussions, d’échanges, fier étendard de notre culture, qui hurle avec verve de nous tenir debout. »
Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

Le sexisme ordinaire
Mines de rien d’Isabelle Boisclair, Lucie Joubert et Lori Saint-Martin (Remue-Ménage)

« Mines de rien est un recueil de plus d'une trentaine de courts textes écrits à 6 mains qui nous engagent dans une réflexion sur le sexisme qui se vit au quotidien, dans des dynamiques trop souvent intégrées et justifiées. On nous invite à défaire, travailler, reconnaître les stéréotypes et engager un processus qui permettra de redéfinir ce qu'on veut que soit nos féminismes aujourd'hui. Des réflexions intelligentes qui ciblent plusieurs enjeux d'actualité à travers une écriture accessible et directe, qui ne manque surtout pas de mordant. »
Marie-Ève Blais, librairie Monet (Montréal)

La situation des femmes au Québec
Second début de Francine Pelletier (Atelier 10)

« “Inspirée” par les attentats de Charlie Hebdo, Francine Pelletier nous livre ici un historique de son engagement féministe à travers, entre autres, un autre attentat, celui de Polytechnique. Sa réflexion, criante d’actualité, met en perspective les avancées et les reculs de la cause féministe au Québec lors des dernières décennies. Une plaquette stimulante qui se dévore d’un trait. »
Jean-Philip Guy, librairie du Soleil (Ottawa)

L’austérité
11 brefs essais contre l’austérité, Collectif (Somme toute)

« Les douze auteurs réunis dans ce collectif exposent avec clarté les effets toxiques de ces politiques dans une foule de domaines. Ils font comprendre que l’austérité est moralement injustifiable et économiquement inefficace. Au prétendu « réalisme » des gouvernements Harper et Couillard, ils opposent des solutions de rechange raisonnables et équitables. »
Louis Cornellier, Le Devoir

La surconsommation et la place de la publicité
Tout ce que les publicitaires ne vous disent pas, Arnaud Granata et Stéphane Mailhiot (La Presse)

« Pertinent et intriguant, cet essai sur la consommation et la publicité nous en apprend beaucoup sur nous-mêmes et la société qui nous entoure. »
Audrey Martel, librairie l’Exèdre (Trois-Rivières)

L’importance de la raison
Chroniques des années molles de Normand Baillargeon (Leméac)

« L’essayiste Normand Baillargeon est un des grands penseurs de notre époque. Depuis près de vingt ans, il outille ses lecteurs pour qu’ils deviennent mieux informés. Il a le don de mettre l’actualité en perspective, d’éclairer les zones d’ombre et de remettre en question le consensus. En résulte un lot de lecteurs moins naïfs, plus critiques, plus allumés. »
Dominique Lemieux, revue Les libraires

L’éducation et la gratuité scolaire
Libres d’apprendre, Collectif (Écosociété)

« Voici un ensemble de courts essais forts éclairants, tant d’un point de vue historique, qu’économique et philosophique. L’ensemble est juste, rigoureux, clair, vaste et pertinent. Les détracteurs de cette idée découvriront une alternative viable trop souvent moquée sans l’appui d’un argumentaire valable. »
Thomas Dupont-Buist, librairie Gallimard (Montréal)

La condition des femmes autochtones au Canada
Sœurs volées d’Emmanuelle Walter (Lux éditeur)

« Sœurs volées est un livre-événement essentiel, incontournable. Emmanuelle Walter enquête et donne voix aux proches de Maisy Odjick et Shannon Alexander, deux autochtones disparues en 2008, des battants qui s’insurgent avec raison contre l’inaction, l’ignorance, l’indifférence. À travers leur histoire, c’est celle des 1181 femmes amérindiennes assassinées ou manquantes depuis 1980 qui est dévoilée. Ce récit sensible et vibrant montre que le féminicide au Canada est un phénomène sociologique dont il faut urgemment s’occuper. »
Dominique Janelle, librairie TuliTu (Bruxelles)

L’indépendance énergétique
Sortir le Québec du pétrole, Collectif (Somme toute)

« Certains prétendent que s’opposer à l’exploitation et au transport du pétrole sur le territoire québécois relève d’une vision passéiste de l’économie. C’est en réalité pourtant l’inverse : le pétrole est la base énergétique des économies du 19e et du 20e siècle. Il est temps d’entrer dans le 21e siècle. »
Ianik Marcil, Journal de Montréal

La souveraineté du Québec
La souveraineté en héritage de Jacques Beauchemin (Boréal)

« Un ouvrage magnifique, dans lequel [l'auteur] cherche à dégager le sens de l’actuelle conjoncture historique. Son livre, beau et sombre, laisse comprendre que les Québécois sont à l’heure des choix. »
Mathieu Bock-Côté, Journal de Montréal

Le mouvement syndical
Renouveler le syndicalisme, Collectif (Écosociété)

« Jadis acteur important du progrès social, le mouvement syndical donne cependant l’impression d’être aujourd’hui à la remorque des décisions prises dans les parlements et les places boursières. Comment donc insuffler au syndicalisme un vent de renouveau ? Voilà ce à quoi tentent de répondre les différent.e.s intervenant.e.s réuni.e.s ici – provenant autant des milieux syndical, politique, intellectuel que militant – dans ce qui prend la forme d’une vaste réflexion collective. »
Résumé de l’éditeur

Le conflit israélo-palestinien
Ismaël contre Israël : le conflit israélo-arabe depuis ses origines d’Esther Benfredj (Québec Amérique)

« Faire la généalogie du conflit israélo-arabe constitue tout un défi, parce qu’il s’agit de faire l’histoire d’un panier de crabes dont les tenants et aboutissants sont extrêmement complexes. Diplômée en droit international de l’Université de Montréal, la Française Esther Benfredj, qui vit à Montréal depuis cinq ans et se dit « Québécoise de cœur », y parvient avec brio dans Ismaël contre Israël, un essai clair et solidement documenté. »
Louis Cornellier, Le Devoir

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Nos thématiques
  4. 12 réflexions approfondies pour le 12 août