Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Une Québécoise en lice pour le Prix des lycéens allemands

Une Québécoise en lice pour le Prix des lycéens allemands

Par Isabelle Beaulieu, publié le 17/04/2014

L’Institut français d’Allemagne et l’éditeur Klett ont inauguré en 2004 le Prix des lycéens allemands qui permet aux jeunes de faire la lecture complète de livres en français, de découvrir les auteurs francophones contemporains, de leur donner envie de débattre et de donner leurs points de vue en français et d’utiliser la démocratie pour déterminer le livre gagnant. Quatre œuvres sont donc proposées à 4800 jeunes Allemands dans plus de 300 établissements d’enseignement. La tournée des auteurs favorise échange et connaissance entre tous les partis et les jurys littéraires permettent aux élèves d’écoles différentes de se rencontrer. La course prend fin en mars, lors de la Foire du livre à Leipzig, lieu où le nom du lauréat est dévoilé.

Cette année, la Québécoise Isabelle Gagnon se retrouve parmi les quatre finalistes de la sélection 2015 avec son roman audacieux La fille qui rêvait d’embrasser Bonnie Parker qui aborde le thème de l’homosexualité féminine.

« J’ai l’impression que mon corps est trop petit pour moi. J’étouffe, je me sens à l’étroit dans ma carcasse. Je ressens parfois de drôles de choses et ça me fait peur. Comme tout à l’heure, quand l’espace d’une minute, j’aurais aimé être à la place de Clyde Barrow pour embrasser Bonnie Parker. Elle est tellement belle… rien à voir avec moi. Quand j’étais toute petite, il m’arrivait de rêver d’être un garçon pour pouvoir être galante avec les filles. Au fond, ce vieux rêve ne m’a jamais complètement quittée. De temps à autre, il sort du placard et ça me trouble à chaque fois. »

Un sujet qui fera sûrement écho auprès des adolescents qui vivent des questionnements similaires et qui fera prendre conscience aux autres de la nécessaire ouverture d'esprit envers ce qui nous apparait différent. D’ailleurs, le livre est ainsi dédié: À la mémoire de Liz Trobishi. 17 ans, assassinée le 2 août 2009 au centre gai et lesbien de Tel-Aviv. Nécessaire ouverture, disais-je.

Les trois autres romans en compétition sont Camp paradis, de Jean-Paul Nozière, Le dernier ami de Jaurès, de Tania Sollogoub et
 Sur le toit, de Frédérique Niobey

Institut français d’Allemagne

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Une Québécoise en lice pour le Prix des lycéens allemands