Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Prix de création littéraire

Prix de création littéraire

Publié le 07/03/2013

En collaboration avec le Salon du livre de Québec qui se déroulera du 10 au 14 avril prochain, la ville de Québec attribuera deux prix à des auteurs de la ville pour une création littéraire publiée dans la dernière année. Le prix s’accompagne d’une bourse de 5000$ pour chacun des récipiendaires, celui de la catégorie jeunesse et adulte. Les finalistes nous ont déjà été dévoilés :

Catégorie Adulte

Document 1 de François Blais, Éditions L’instant même

« Si François Blais réécrit presque chaque fois le même livre rempli de traîne-savates dotés d’une culture folle, il élève indéniablement son jeu d’un cran dans ce sixième roman en tendant le crachoir à de joyeux misanthropes forts en gueule avec qui on aimerait aller pérorer au bar du coin et en se moquant de l’incestueux milieu québécois de l’édition. » Dominic Tardif, Journal Voir

Les laboureurs du ciel d’Isabelle Forest, Éditions Alto

« Grouillant de créatures hideuses et merveilleuses, ce récit sombre aux accents fantastiques déroute autant qu’il ensorcelle par sa façon savante d’entretenir le mystère quant à l’identité des personnages, leur passé et leurs actions. » Manon Dumais, Journal Voir

L’inaveu de Richard Ste-Marie, éditions Alire

« Lauréat du prix Alibis en 2010, Ste-Marie (Un Ménage rouge, 2008) nous propose là un polar hors norme, original, digne des meilleurs crus. » Norbert Spehner, La Presse

Catégorie Jeunesse

 

Galoche, cauchemars à la queue leu leu d’Yvon Brochu, Éditions Foulire

« Moi, Galoche, je suis coriace ! Mais, dans une même soirée, me confronter à un voleur, à un vampire, à des serpents à sonnette, à un somnambule, à un cyclope et à un policier… il y a de quoi craquer, misère à poil! Pourtant, malgré tous ces cauchemars à la queue leu leu, je m’en suis sorti… les coussinets en feu, mais la tête haute, foi de Galoche ! »

Le voisin, Rosa, les poissons et moi de Martine Latulippe, Éditions Foulire

« Puisant dans son grand talent d’auteure à suspens, elle nous offre dans ce roman une histoire captivante, touchante, au rythme endiablé, intégrant de manière subtile et intelligente Rosa Parks, personnalité importante de la lutte des Noirs aux États-Unis pour obtenir leur autonomie, et tout cela avec une touche d’humour constante et irrésistible. »

Le frère de verre de Lyne Vanier, Éditions Pierre Tisseyre

« Mon frère a vraiment pris son temps pour mourir. Mais il est mort trop tôt pareil. Difficile de ne pas lui en vouloir de m’avoir laissé derrière. Même si je sais qu’il s’est battu comme il a pu contre ses cellules maboules enragées qui ont soulevé une mutinerie sauvage dans son corps. »

À lire les critiques, résumés et extraits, parions que le choix sera difficile. Aurélien Boivin, professeur de littérature, Marik Trépanier, personne-ressource à la Bibliothèque Gabrielle-Roy, Jérôme Leclerc, président de la Librairie du Nouveau Monde et Catherine Lachaussée, journaliste à Radio-Canada, auront la lourde tâche de trancher parmi la sélection pour élire un gagant dans chaque catégorie. La remise des prix se fera le mardi 26 mars 2013, à 11 h à l’hôtel de ville de Québec.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Prix de création littéraire