Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Prix Casanova pour Andreï Makine

Prix Casanova pour Andreï Makine

Publié le 01/05/2013

Casanova : joli nom pour un prix. Peut-être a-t-il été choisi en lien avec sa nature conquérante puisque ce prix français récompense un auteur étranger qui choisit le français comme langue d’écriture. Ainsi, le francophile Andreï Makine a-t-il séduit les lecteurs de la langue de Molière, ou du moins le jury concerné qui était présidé cette année par le couturier et homme d’affaires natif d’Italie Pierre Cardin.

L’auteur russe se mérite donc une bourse respectable de 5000 euros (environ 6630 dollars canadiens) pour son livre La femme aimée. Roman tirée de la vie de Catherine II de Russie, aussi appelée Catherine la Grande, Makine est ici fidèle à lui-même en abordant les thèmes de l’amour, de la liberté et de l’exil.

Il faut dire que Makine est un peu le chouchou des lecteurs français qui lui ont déjà attribué en 1995 le fameux Médicis et le nom moins prestigieux Goncourt pour Le testament français. Encore cette fois-ci, il fait une touche et confirme son enviable titre d’auteur aimé.

Source : ActuaLitté 

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Prix Casanova pour Andreï Makine