Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Pluie de prix au Salon du livre de Montréal

Pluie de prix au Salon du livre de Montréal

Par Dominique Lemieux, Les libraires, publié le 23/11/2015

Chaque année, le Salon du livre de Montréal est l’occasion de saluer le travail de créateurs et d’artisans du milieu du livre. L’année 2015 n’a pas fait exception.


Prix Fleury-Mesplets
Le prix Fleury-Mesplets, qui salue une personne qui a contribué au progrès de l’édition québécoise, a mis à l’honneur le livre scientifique. La récompense a été octroyée conjointement à Félix Maltais et Jean-Marc Gagnon, deux hommes au parcours remarquable,

Félix Maltais, le papa des Débrouillards, a eu un impact indéniable sur l’intérêt des jeunes pour la science. C’est lui qui a été l’instigateur du premier magazine de vulgarisation scientifique destiné aux petits Québécois. Il dirige, encore aujourd’hui, Publications BLD, qui édite les magazines Les Débrouillards, Les explorateurs et Curium.

Jean-Marc Gagnon a aussi joué un rôle majeur pour la vulgarisation scientifique, notamment avec les éditions Multimondes, qu’il a fondées en 1988 avec sa conjointe Lise Morin et qu’il a dirigées jusqu’en 2014, moment où l’entreprise a été vendue au groupe Hurtubise. Il demeure aujourd’hui éditeur-conseil et président des Communications Sciences-Impact. Au fil de sa carrière, il a tour à tour dirigé la revue Québec Science et les Presses de l’Université du Québec, en plus de cofondé l’Agence Science-Presse et l’Association des communicateurs scientifiques du Québec.


Prix Marcel-Couture
Les éditeurs québécois font du travail de qualité, et l’organisation du Salon récompense leurs nombreux efforts avec le prix Marcel-Couture, remis à un ouvrage illustré de langue française dont le travail d’édition se démarque. Le lauréat 2015 est Curieuses histoires de plantes du Canada (t.1), écrit par Alain Asselin, Jacques Cayouette et Jacques Mathieu, et édité chez Septentrion. Ce livre étonnant avait été retenu dans la sélection de janvier 2015 des « Libraires conseillent ». Le libraire Yves Guillet, de la librairie Le Fureteur (Saint-Lambert), en parlait alors ainsi : « L’histoire des débuts de notre nouveau monde par les plantes, présentée sous la forme d’une multitude de faits et anecdotes fort intéressantes : une manière originale d’aborder les débuts de la Nouvelle-France. De surcroît, un magnifique livre, illustré de reproductions de planches anciennes, aux couleurs douces et surannées des XVIe aux XVIIIe siècles. »


Prix Ludger-Duvernay
La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal a remis sa distinction annuelle à l’immortel Dany Laferrière. Le prix Ludger-Duvernay, décerné depuis 1944, souligne le génie artistique d’écrivains québécois et leur contribution extraordinaire à la culture française d’Amérique. Dany Laferrière rejoint ainsi plusieurs grands noms des lettres d’ici, notamment Gabrielle Roy, Anne Hébert et Gaston Miron.


Prix Pierre-Vadeboncoeur
La militante Aurélie Lanctôt a reçu cet honneur pour son essai Les libéraux n’aiment pas les femmes, publié en octobre dernier chez Lux. Dans cet ouvrage, l’essayiste postule que les mesures d’austérité proposées par le gouvernement Couillard frappent plus durement les femmes. Pour la CSN, qui remet le prix de 5000$, Aurélie Lanctôt « allie une force de démonstration assez exceptionnelle à un style vif et alerte. »


Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Pluie de prix au Salon du livre de Montréal