Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Normand Baillargeon remporte le prix Pierre-Vadeboncoeur

Normand Baillargeon remporte le prix Pierre-Vadeboncoeur

Par Isabelle Beaulieu, publié le 17/11/2016

C’est en 2011 que le prix Pierre-Vadeboncoeur a été créé par la CSN en l’honneur du penseur québécois mort l’année précédente et qui nous a donné plusieurs essais marquants. Cette récompense veut « encourager et soutenir la réflexion autour de questions sociales et politiques qui touchent les aspects les plus importants de notre vie en société ». Pour l’année 2016, le prix a été remis à Normand Baillargeon, aussi chroniqueur à la revue Les libraires, pour son livre La dure école (Leméac).

« Dans ce nouvel ouvrage reprenant une dizaine de textes issus de diverses revues, Normand Baillargeon nous dévoile les rouages cachés de notre monde, ceux qui à travers les médias et l’éducation confinent les masses au rôle de spectateur. […] Avec justesse et lucidité, il nous transmet l’urgence d’agir et nous offre de nouveau un outil de résistance citoyenne essentiel face à une minorité et son contrôle de l’information », exprime Keven Isabelle de la librairie A à Z à Baie-Comeau.

L’auteur reçoit aussi une bourse de 5000$. L’essai de Monsieur Baillargeon a été primé parmi une trentaine de titres québécois. Les membres du jury étaient Claudette Carbonneau, anciennement présidente de la CSN, Catherine Ladouceur, professeure de littérature au cégep de Sherbrooke, et Aurélie Lanctôt, gagnante du prix Pierre-Vadeboncoeur 2015 pour son essai Les libéraux n’aiment pas les femmes (Lux).

En complément : « Sens critique », chroniques de Normand Baillargeon

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Normand Baillargeon remporte le prix Pierre-Vadeboncoeur