Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Metropolis bleu dévoile ses lauréats 2016

Metropolis bleu dévoile ses lauréats 2016

Par Dominique Lemieux, Les libraires, publié le 23/03/2016

Le festival Metropolis bleu, un incontournable printanier à Montréal, célèbre son 18e anniversaire cette année. La nouvelle édition proposera une programmation diversifiée qui vaudra certainement le détour. Le festival, qui se tiendra du 11 au 17 avril, recevra notamment Joseph Boyden, Bernard Werber, Kim Thuy et Daniel Tammet.

L’organisation a profité du dévoilement de ses activités pour divulguer les lauréats 2016 de ses prix littéraires. Le Grand Prix littéraire international Metropolis bleu, qui récompense un écrivain de renommée internationale pour l’ensemble de son œuvre, revient à la poète canadienne Anne Carson. Professeure d’histoire à l’Université McGill, Anne Carson a publié plusieurs recueils qui allient prose, poésie et réflexions diverses. Un seul de ses ouvrages est disponible en français, soit Verre, ironie et Dieu (Corti). L’auteure, présente pendant le festival, recevra une bourse de 10 000$.

Le Prix de la diversité pour une première œuvre littéraire, qui salue la première publication d’un écrivain montréalais issu de l’immigration, couronne le Libanais d’origine Ghayas Hacham. Ce dernier a publié Play Boys (Boréal), un roman qui aborde la guerre et la haine d’une façon bouleversante. Le lauréat mettra la main sur une bourse de 3000$.

Le Prix littéraire des Premiers Peuples, mis sur pied pour accroître la visibilité des écrivains issus des communautés autochtones et doté d’une bourse de 5000$, est remis à Thomas King. De descendance cherokee et grecque, Thomas King a réussi à dépeindre la réalité des autochtones avec des ouvrages majeurs comme L’indien malcommode (Boréal), L’herbe verte, l’eau vive (Boréal) et Histoire(s) et vérité(s) (XYZ).

Le Premio Metropolis Azul, qui prime l’auteur d’un ouvrage de fiction qui aborde la culture ou l’histoire hispanique, récompense Valeria Luiselli, née au Mexique et élevée en Afrique du Sud. C’est l’ouvrage The Story of My Teeth, toujours inédit en français, qui lui aura valu cette distinction.

Enfin, le Prix Des mots pour changer célèbre l’auteur d’une œuvre littéraire qui met en valeur la compréhension interculturelle et l’inclusion sociale. Le lauréat 2016 est le Franco-Djiboutien Abdourahman Waberi. Les ouvrages de cet auteur lancent un message de tolérance, en plus d’aborder des thèmes majeurs comme le colonialisme, l’exil et l’émancipation. Parmi ses œuvres marquantes, soulignons Balbala (Gallimard), Aux Etats-Unis d’Afrique (Actes Sud) et Passage des larmes (Lattès).

Pour consulter la programmation complète du festival, consultez metropolisbleu.org.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Metropolis bleu dévoile ses lauréats 2016