Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les trois finalistes du Grand Prix 2020 d’Angoulême

Les trois finalistes du Grand Prix 2020 d’Angoulême

Par Isabelle Beaulieu, publié le 17/01/2020

Qui d’Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware remportera le Grand Prix 2020 du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême? Cette récompense importante dans le milieu de la bande dessinée francophone sera remise à l’un de ces trois bédéistes dont le nom sera annoncé le mercredi 29 janvier prochain lors de la Cérémonie d'ouverture de la 47e édition du Festival d’Angoulême, lequel se tiendra du 30 janvier au 2 février.

Emmanuel Guibert a déjà été finaliste au Grand Prix en 2018 et en 2019. Il est reconnu entre autres pour son travail de dessinateur de la BD Le photographe et La fille du professeur et pour la scénarisation de « Sardine de l’espace » et « Ariol », des séries de BD pour la jeunesse. Il est le créateur de la série « La guerre d’Alan », inspirée de l’expérience de la Deuxième Guerre vécue par un de ses amis. Il a reçu en 2017 le prix René Goscinny pour l’ensemble de son œuvre.

Catherine Meurisse est finaliste au Grand Prix pour la première fois. Elle a débuté dans le domaine en 2005 en travaillant dans la bande dessinée d’humour à l’hebdomadaire Charlie Hebdo. Dans ses albums, elle entretient des liens étroits avec la littérature et l’histoire de l’art que l’on perçoit bien dans Mes hommes de lettres, Le pont des arts et Moderne Olympia. Après les attentats de 2015, elle quitte le journal. Elle publiera ensuite des œuvres plus intimistes dont La légèreté, Les grands espaces et Delacroix.

Chris Ware a été finaliste pour le Grand Prix en 2017, 2018 et 2019. Il est le créateur des œuvres Jimmy Corrigan pour lequel il avait reçu le Prix du meilleur album à Angoulême en 2003 et Building Stories qui lui a permis de remporter le Prix spécial du jury en 2013. Il a récolté de nombreux prix pour son travail, notamment 28 Harvey Awards et 22 Eisner Awards. Rusty Brown, son plus récent album paru en anglais, devrait être publié en français chez Delcourt vers la fin de cette année.

L'an dernier le Grand Prix avait été remis à la mangaka Rumiko Takahashi.

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les trois finalistes du Grand Prix 2020 d’Angoulême