Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les trois finalistes du France-Québec 2015

Les trois finalistes du France-Québec 2015

Par Isabelle Beaulieu, publié le 20/03/2015

C’est maintenant la dernière étape du prestigieux prix France-Québec qui couronne un auteur québécois du côté de l’Hexagone. Après l’annonce de la première sélection en janvier dernier, les trois finalistes qui demeurent dans la course ont été dévoilés. Il s’agit de :

Nous étions le sel de la mer, Roxanne Bouchard, VLB
Extrait : « Il s’est approché lentement, encore méfiant, de la banquette latérale où elle gisait et, quand il a vu de quoi il s’agissait, il n’a pas hésité. Il s’est avancé, sur cet allant bien décidé qu’on lui a toujours connu, a lui-même coupé le cordon ombilical, lavé le bébé dans l’eau tiède et jeté le placenta aux poissons.

Il a ensuite essuyé le front de la jeune mère, a déposé sur elle le nouveau-né bien emmailloté, les a enveloppés dans une couverture chaude et a quitté le sloop sans faire de bruit. »

Mot, Julie Hétu, Triptyque
Extrait : « 19h. Il ferait bientôt noir. Las jambes d’Elmihra étaient molles, son visage en sueur. Elle avançait à présent dans le désert de l’arène avec pour unique bagage de l’or et du sang. Deux traits sombres se dessinaient sur chacune de ses joues. Elmihra ferma les yeux. Elle entendait le taureau respirer. Elle l’attendait. La porte du toril s’ouvrit pour une dernière fois. La foule était réchauffée par l’alcool et le spectacle. Le bel habit de matador était sali de sang. Elmihra regarda le sang et ferma les yeux quelques secondes. Le taureau fonçait vers elle, elle ouvrit les yeux. »

Mort-Terrain, Biz, Leméac

Extrait : « Je commençais à comprendre que le destin des Québécois était pas mal plus lié à celui des Premières Nations qu'on ne pouvait l'imaginer. D'un point de vue identitaire, on retrouvait chez eux, à une autre échelle, les mêmes combats pour la survie de la langue et de la culture. À ceci près qu'au Québec, les Autochtones sont divisés en onze nations, disséminés sur un immense territoire et représentant à peine un pour cent de la population. D'une certaine façon, les Indiens étaient des canaris dans une mine de charbon : leur avenir préfigurait le nôtre. »

Le gagnant sera connu en octobre prochain et remportera une bourse de 5000 euros en plus d’une tournée en France. C’est un jury composé de gens du milieu littéraire français qui ont désigné les finalistes. Les trois œuvres en lice seront maintenant lues par les lecteurs français qui voteront ensuite pour le livre de leur choix.

L’an passé, Catherine Leroux repartit avec le prix pour son roman Le mur mitoyen (Alto).

Source:

Voir

ibeaulieu@leslibraires.ca 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les trois finalistes du France-Québec 2015