Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les nouveaux membres de l’Ordre des arts et de la culture du Québec

Les nouveaux membres de l’Ordre des arts et de la culture du Québec

Par Isabelle Beaulieu, publié le 28/05/2019

C’est hier, 27 mai 2019, qu’a eu lieu à l’Édifice Wilder à Montréal la cérémonie des récipiendaires de l’Ordre des arts et des lettres du Québec 2019. Dix-sept nouveaux ambassadeurs ont été chaleureusement applaudis pour leur contribution exceptionnelle à la vie culturelle de la nation. Dans le domaine des lettres, cinq auteurs ont été honorés.

Kim Thúy a été nommée Compagne des arts et des lettres du Québec pour son apport à la littérature qui a débuté en 2009 avec son roman Ru, pour lequel elle a par ailleurs reçu le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada, et qui s’est poursuivi avec mãn en 2013, puis Vi en 2016, créant une œuvre où l’immigration et la quête d’identité sont soutenues avec sensibilité, intelligence et poésie. Ses livres ont été traduits en vingt-cinq langues. « Ce soir, avec ce nouvel honneur, j'ai l'impression que le Québec m'adopte une seconde fois... quarante ans après mon arrivée du Viêtnam », a exprimé l’écrivaine lors de la soirée de remise.

Rodney Saint-Éloi a été reçu Compagnon des arts et des lettres du Québec et a été reconnu à titre d’auteur et d’éditeur. Il a fondé en 2003 la maison d’édition Mémoire d’encrier qui laisse la voix à la pluralité des origines. « Je suis un être de relation, c’est par ces termes que je définis aussi mon métier d’éditeur », confiait-il en entrevue dans nos pages en 2017. Il est également l’auteur d’essais, notamment sur Haïti, pays dont il est originaire, et sur la peinture, et de recueils de poésie - Moi tombée, moi levée (2016), Je suis la fille du baobab brûlé (2015), Jacques Roche, je t’écris cette lettre (2013), Récitatif au pays des ombres (2011), etc.

Suzanne Lebeau a obtenu le titre de Compagne des arts et des lettres du Québec à titre de comédienne et dramaturge. Elle a cofondé avec Gervais Gaudreault la compagnie de théâtre Le Carrousel, en plus d’avoir écrit une trentaine de pièces de théâtre, principalement pour la jeunesse. Elle a remporté le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada en 2009 pour Le bruit des os qui craquent et a reçu pour l’ensemble de son œuvre le prix Athanase-David et le prix Rideau Hommage. Ses pièces Trois petites sœurs (2015), Gretel et Hansel (2011) et Chaîne de montage (2011) font partie des plus récentes œuvres de son répertoire.

Brigitte Haentjens, femme de théâtre, a été reçue Compagne des arts et des lettres du Québec. En 1997, elle crée la compagnie de théâtre Sybyllines et a signé de nombreuses mises en scène marquantes, dont Médée-matériau de Heiner Müller (2004), La cloche de détresse, d’après l’œuvre de Sylvia Plath (2004), Tout comme elle de Louise Dupré, Blasté de Sarah Kane, Richard III, d’après Shakespeare (2015) et Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès (2018). « Le théâtre est un lieu de beauté et d’élévation. Un lieu de réflexion et de confrontation. Il n’est pas là pour nous conforter, nous réconforter, nous endormir. Mais plutôt pour nous aiguillonner, nous provoquer », exprimait-elle en entrevue pour la revue Les libraires en janvier 2015. Elle est aussi l’auteure de romans et de récits et a publié Un regard qui te fracasse, un essai sur le théâtre. Elle a été nommée Officier de l’Ordre du Canada.

Michel Marc Bouchard a été reconnu Compagnon des arts et des lettres du Québec puisqu’il contribue depuis quarante ans à faire rayonner la scène théâtrale en tant que dramaturge, mais aussi par son travail de scénariste et de directeur artistique de divers événements. Il est l’auteur de vingt-cinq pièces, dont plusieurs sont déjà considérées comme des classiques du répertoire québécois. Nommons entre autres Les feluettes ou La répétition d’un drame romantique (1987), Les muses orphelines (1988), Le voyage du couronnement (1994), Christine, la reine-garçon (2013), La divine illusion (2015) ou plus récemment La nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé (2019). « C’est un peu surréel d’être décoré pour faire ce qu’on aime et qu’on a toujours aimé dans la vie. Je suis très honoré » a déclaré l’homme de théâtre au moment de son allocution. Il est également Officier de l'Ordre du Canada.

 

 

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les nouveaux membres de l’Ordre des arts et de la culture du Québec