Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les lauréats du Grand prix de l’imaginaire 2015

Les lauréats du Grand prix de l’imaginaire 2015

Par Isabelle Beaulieu, publié le 25/05/2015

Dans le cadre du festival international du livre et du film Étonnants Voyageurs de Saint-Malo qui prend fin aujourd’hui, le Grand prix de l’imaginaire a été remis hier. Dans la catégorie roman francophone, le gagnant est Christophe Lambert pour Aucun homme n’est une île (J'ai lu - Nouveaux Millénaires). Dans ce roman, l’auteur imagine que l’écrivain Ernest Hemingway ne s’est pas suicidé en 1961 mais qu’il est plutôt parti à Cuba pour faire une entrevue avec Castro et Guevara alors que l’arrivée des Américains à Cuba a réussi à faire vaciller le régime castristre.

Dans la catégorie roman étranger, la palme revient au Britannique Peter F. Hamilton pour La grande route du Nord, une série en deux tomes publiée chez Bragelonne, puis en format poche chez Milady. En 2143, un meurtre tente d’être résolu en vains. Jusqu’à ce qu’on émette l’hypothèse que l’assassin serait extraterrestre. Une mission est alors envoyée dans l’espace mais les membres de l’équipage disparaisse un à un.

L’année passée, l’auteur estonien Andrus Kivirähk avait râflé le prix avec son roman L’homme qui savait la langue des serpents (Tripode).

Voici les lauréats dans les huit autres catégories:

nouvelle francophone : recueil L’opéra de Shaya, de Sylvie Lainé (ActuSF) ;
nouvelle étrangère : recueil La fille-flûte et autres fragments de futurs brisés, de Paolo Bacigalupi (Au diable Vauvert) ;
roman jeunesse francophone La seconde vie de d’Artagnan, de Jean-Luc Marcastel (Matagot) ;
roman jeunesse étranger : tomes 1 et 2 de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs (Bayard) ;
prix Jacques-Chambon de la traduction : Marie Surgers pour Intrabasses, de Jeff Noon (La Volte) ;
prix Wojtek-Siudmak du graphisme : Aurélien Police pour l’ensemble de ses couvertures en 2014, en particulier pour L’éducation de Stony Mayhall, de Daryl Gregory (Bélial), et Notre île sombre, de Christopher Priest (Denoël) ;
essai : Super-héros, une histoire française, de Xavier Fournier (Huginn & Muninn) ;
prix spécial : Richard Comballot pour son travail de recherche sur l’imaginaire, notamment son recueil d’entretiens Clameurs (La Volte).

Livres Hebdo

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les lauréats du Grand prix de l’imaginaire 2015