Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les lauréats des prix Saint-Pacôme

Les lauréats des prix Saint-Pacôme

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 06/10/2019

Le 5 octobre avait lieu le 18e Gala de la Société du roman policier de Saint-Pacôme. Lors de cet événement, les lauréats des prix Saint-Pacôme 2019 ont été dévoilés.

André Jacques est couronné du prix Saint-Pacôme pour son polar Ces femmes aux yeux cernés (Druide). Ce prix s’accompagne d’une bourse de 3500$, offerte par la Municipalité de Saint-Pacôme, la MRC de Kamouraska et le réseau Les libraires. C’est la deuxième fois que l’auteur est lauréat de ce prix. Il avait aussi remporté l’honneur en 2016 pour La bataille de Pavie (Druide). Le jury, présidé par Richard Migneault, se composait de Michel Bélair, journaliste à la retraite, et de Lise Audet-Lapointe, libraire à la retraite.

« Séduit par les qualités littéraires de l’ouvrage, par la complexité de l’enquête et par la profondeur des personnages, le jury a choisi Ces femmes aux yeux cernés comme meilleur roman policier de l’année. Ce roman nous révèle une maîtrise assurée du récit, une mise en place sans faille du suspense et des personnages récurrents qui se complexifient à chaque roman. De Montréal à Barcelone, en passant par Paris, l’homme, sa compagne et sa fille flirtent avec la violence, les scènes de carnage et l’esthétisme artistique. André Jacques nous plonge dans le milieu de l’art et de ses travers, tout en nous charmant par la qualité de sa langue et la justesse de son style. » - Richard Migneault, président du jury et
auteur du blogue Polar, noir et blanc

François Lévesque pour Neiges rouges (Alire) et Johanne Seymour pour Rinzen : La beauté intérieure (Libre Expression) étaient aussi en lice pour ce prix. Ils ont reçu chacun une bourse de 500$.

La coopérative Les libraires est un fier partenaire du prix Saint-Pacôme International. Ce prix de reconnaissance a été décerné au polar L’arbre aux morts de Greg Iles (Actes Sud). Rappelons que les autres finalistes étaient L’empreinte d’Alexandria Marzano-Lesnevich (Sonatine) et Sur le toit de l’enfer d’Ilaria Tuti (Robert Laffont). Le jury de ce prix se compose de libraires membres de la coopérative. Cette année, Camille Gauthier de la Librairie Le Fureteur (Saint-Lambert), Chantal Fontaine de la Librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu) et Christian Vachon de la Librairie Pantoute (Québec) formaient le jury.


«  Greg Iles se distingue par la qualité et de sa plume, incisive et efficace, autant que par sa capacité à fomenter une intrigue labyrinthique solide, qu’il maintient à un rythme effréné, et ce, sans souffrir d’invraisemblances. Vivement le troisième tome de cette trilogie haletante et profondément actuelle! » - Chantal Fontaine, Librairie Moderne


Le prix Coup de cœur a été remis à Guillaume Morrissette pour son roman Le tribunal de la rue Quirion (Guy Saint-Jean Éditeur). Isabelle Lafortune remporte quant à elle le prix Jacques-Meyer, qui récompense un premier polar, pour son livre Terminal Grand Nord (XYZ). Ces prix sont tous les deux dotés d’une bourse de 500$.

« Les membres du jury ont reconnu les grandes qualités de l’auteure, sa capacité à développer une intrigue bien ficelée et à mettre en scène des personnages crédibles et attachants, déjouant les standards et les lieux communs. Avec son écriture cinématographique et son sens du suspense, Isabelle Lafortune possède le talent pour prendre une place importante dans le monde du polar québécois. » - Richard Migneault

L’an dernier, le gagnant du prix Saint-Pacôme était l’auteur Jean-Jacques Pelletier pour son roman Deux balles, un sourire (Hurtubise), tandis que le prix Saint-Pacôme International avait été attribué à Zygmunt Miloszewski pour son roman Inavouable (Fleuve).


En complément :
Entrevue avec Isabelle Lafortune lors de la parution de Terminal Grand Nord

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les lauréats des prix Saint-Pacôme