Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les lauréats de la 15e édition des Prix du livre politique sont connus

Les lauréats de la 15e édition des Prix du livre politique sont connus

Par Sabica Senez, publié le 12/04/2017

C’est le 6 avril dernier, en pleine effervescence du Salon international du livre de Québec, que l'Assemblée nationale dévoilait ses lauréats pour sa 15e édition des Prix du livre politique, lesquels récompensent les œuvres d’auteurs et d’étudiants de 2e et 3e cycles qui écrivent sur la politique québécoise.

Le Prix de la présidence de l’Assemblée nationale, qui souligne la qualité et l’originalité d’un livre sur la politique québécoise publié au cours de la dernière année, a été remis à Sean Mills, auteur maintes fois récompensé et professeur adjoint au Département d’histoire de l’Université de Toronto, pour l’essai Une place au soleil : Haïti, les Haïtiens et le Québec (Mémoire d’encrier). Mills remporte un prix de 5 000$. Quant à eux, les deux finalistes, Marc Bergère pour son livre Vichy au Canada : L’exil québécois de collaborateurs français (Les Presses de l’Université de Montréal) et Jean-Charles Panneton pour son livre Le Gouvernement Lévesque (t.1) : De la genèse du PQ au 15 novembre 1976 (Septentrion), remportent chacun 1 500$.

C’est Jocelyn Saint-Pierre pour son livre La tribune de la presse à Québec depuis 1960 (Septentrion), qui a remporté le Prix du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec / Ministère des Affaires étrangères et du Développement international de France, qui récompense quant à lui l’auteur ou l’étudiant ayant rédigé le meilleur écrit de politique contemporaine québécoise. L’auteur aura l’opportunité de participer en 2018 à la Journée du livre politique de France, tous frais payés.

Enfin, les Prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant priment les auteurs d'une thèse de doctorat ou d'un mémoire de maîtrise portant sur la vie politique québécoise. Le mémoire lauréat de cette année, accompagné d’un prix de 2 000$, est « Toutes les femmes sont d’abord ménagères » : Discours et mobilisations des féministes autour du travail ménager (1968-1985) de Camille Robert (Université du Québec à Montréal). Son mémoire paraîtra d’ailleurs aux éditions Somme toute à l’automne 2017. Quant à la thèse de doctorat primée, c’est Julien Mauduit (Université du Québec à Montréal), avec « Vrais républicains » d’Amérique : Les patriotes canadiens en exil aux États-Unis (1837-1842) qui a reçu les honneurs, avec en prime un montant de 3 000$.

L’appel de candidature pour l’édition 2018 bat son plein. Vous trouverez les détails ici.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les lauréats de la 15e édition des Prix du livre politique sont connus