Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les finalistes du Prix TD

Les finalistes du Prix TD

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 13/09/2019

Le Prix TD de la littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse, qui existe depuis 2004, souligne le talent exceptionnel des auteurs et des illustrateurs jeunesse. Les cinq titres en lice pour cet important prix ont été dévoilés. Le lauréat sera annoncé le 7 novembre lors d’un gala et recevra une bourse de 50 000$. Un montant de 2500$ sera également remis à l’éditeur pour la promotion et la publicité du livre gagnant. Les quatre autres finalistes se partageront quant à eux un prix de 10 000$.

Voici les cinq titres en lice :

Anatole qui ne séchait jamais
Stéphanie Boulay et Agathe Bray-Bourret (Fonfon)

« Un album important pour sensibiliser jeunes et moins jeunes à la cause des transgenres à travers la psychologie d’un enfant qui ne sait pas comment exprimer sa différence, mais qui aura droit à tout l’amour de son entourage dans sa quête identitaire. Stéphanie Boulay aborde le sujet d’une manière sensible et juste. Le dessin d’Agathe Bray-Bourret apporte assurément une grande touche de magie, d’humour et d’émotion à cette histoire qui devrait sans contredit marquer la littérature jeunesse québécoise. » - Denis Gamache, librairie Au Carrefour (Saint-Jean-sur-Richelieu)

Jules et Jim, frères d’armes
Jacques Goldstyn (Bayard Canada)

« Jacques Goldstyn nous a habitués à des albums touchants et percutants. De L’arbragan à Azada, en passant par Le prisonnier sans frontières, l’auteur-illustrateur nous invite régulièrement dans son univers singulier. Et cette fois, il met son talent au service d’une histoire vraie, celle du dernier soldat canadien à avoir été tué durant la Première Guerre mondiale, quelques minutes à peine avant l’Armistice. Si l’amitié est à l’avant-plan de Jules et Jim, frères d’armes, on ne peut passer sous silence le message profondément pacifiste de cet album qui commémore le centième anniversaire de la fin de l’une des guerres les plus meurtrières du 20e siècle. C’est un bijou d’album et un coup de cœur de libraire! » - Pierre-Alexandre Bonin, librairie Monet (Montréal)

Moi, c’est Tantale
André Marois et Julien Castanié (L’Isatis)

« Dans ce roman graphique destiné aux plus jeunes, les auteurs donnent la voix à Tantale, ce métal rare et précieux utilisé dans la fabrication des téléphones intelligents et des tablettes. De son extraction des lointaines mines du Congo, jusqu’à sa transformation en Chine, la plupart du temps par des enfants contraints d’y consacrer tout leur temps, le tantale fait le tour du monde avant d’arriver dans nos mains. Un récit poignant, criant de vérité, nécessaire pour éveiller les consciences de nos jeunes... et la nôtre! » - Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

Nos héroïnes
Anaïs Barbeau-Lavalette et Mathilde Cinq-Mars (Marchand de feuilles)

« Après l’immense succès de La femme qui fuit, Anaïs Barbeau-Lavalette revient en force avec Nos héroïnes, un documentaire retraçant le parcours de quarante femmes oubliées du Québec, toutes aussi admirables les unes que les autres. Ces femmes deviennent autant de modèles pour les jeunes filles et les jeunes garçons d’aujourd’hui, qui pourront s’inspirer de leurs luttes et s’identifier à elles. Les portraits d’Anaïs Barbeau-Lavalette sont d’une grande finesse et les dessins de Mathilde Cinq-Mars les accompagnent à merveille. De Marie Rollet à Mary Two-Axe Early, les femmes représentées dans ce livre sauront vous éblouir par leurs accomplissements et leur caractère. À lire absolument! » - Camille Gauthier, librairie Le Fureteur (Saint-Lambert)

Qui va bercer Zoé?
Andrée Poulin et Mathieu Lampron (Les 400 coups)

« Andrée Poulin aborde les relations humaines avec doigté. Que ce soit dans Qui va bercer Zoé?, dans Une cachette pour les bobettes ou dans Y’a pas de place chez nous, elle arrive habilement à ouvrir notre cœur. Quel bonheur de terminer ces lectures en discutant avec les enfants des émotions qui nous habitent quand on prend soin de cet autre qui est près de nous… Une dose d’empathie à répandre à volonté. » - Camille Samson, librairie Liber (New Richmond)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les finalistes du Prix TD