Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Le Prix littéraire des collégiens du Québec en Suède est attribué à Carl Leblanc

Le Prix littéraire des collégiens du Québec en Suède est attribué à Carl Leblanc

Par Isabelle Beaulieu, publié le 17/06/2014

Quelques semaines après le dévoilement du Prix des collégiens par les Québécois, les étudiants de la Suède, soutenu par l’Association internationale des études québécoises (AIÉQ), ont aussi eu à se prononcer. À l’instar de l’an dernier, le choix des Suédois diffère des Québécois. Alors qu’au Québec on a couronné Guano de Louis Carmain, la Suède a plutôt décidé de récompenser Artéfact de Carl Leblanc.

«C’est une perle. Une perle rare. C’est un roman touché par la grâce. Un roman qui atteint le sublime», écrivait la chroniqueuse littéraire Danielle Laurin à propos d’Artéfact dans un article du Devoir qu’elle titrait C’est une belle histoire, je n’y peux rien.

Pourtant, l'histoire parle des camps de concentration d'Auschwitz. Difficile d’en imaginer de la beauté. Mais il peut y en avoir quand un groupe de femmes réussit à fabriquer un carnet de vœux d’anniversaire pour l’une des leurs alors qu’elles sont contraintes par le strict nécessaire et à tout moment surveillées.

Carl Leblanc a réalisé un documentaire, Le cœur d’Auschwitz, deux ans avant d’écrire le livre, car oui, il s’agit d’une histoire vraie. Ce carnet a survécu, il est même exposé au Musée de l’Holocauste à Montréal. Comme l'incroyable exemple que si l’humain est capable du pire, il est aussi capable du meilleur.

Source:

Le Devoir

 ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Le Prix littéraire des collégiens du Québec en Suède est attribué à Carl Leblanc