Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Le prix Alvine-Belisle va à Marianne Dubuc

Le prix Alvine-Belisle va à Marianne Dubuc

Par Isabelle Beaulieu, publié le 02/12/2014

«Et l'hiver passe ainsi, à deux, un jour à la fois.
Un hiver tout blanc. Tout froid.»
Marianne Dubuc, Le lion et l’oiseau

Du 1er au 3 décembre, se tient à Montréal le Congrès des milieux documentaires du Québec. À cette occasion, les bibliothécaires en ont profité pour dévoiler le livre canadien francophone de l’année en offrant le prix Alvine-Belisle, nommé en l’honneur d’une pionnière en matière de bibliothèque scolaire.

Parmi les cinq finalistes annoncés en novembre dernier, c’est le livre Le lion et l’oiseau (La Pastèque) de l’auteure et illustratrice Marianne Dubuc qui a été retenu. Un lion soignera un oiseau blessé et l’accueillera tout l’hiver dans sa maison. Alors que ses amis sont partis passer la saison froide dans des pays plus chauds, l’oiseau est accueilli dans la maison du lion, devenu un fidèle compagnon. Quand le printemps revient et que les oiseaux sont de retour, les deux amis devront se séparer. Mais peut-être pas pour toujours…

«Voilà encore un album où l'anthropomorphisme permet à l'auteur d'évoquer de manière lumineuse des notions importantes: la force de l'amitié et la nécessité de l'altruisme, la perte que l'on surmonte et l'espoir qui nourrit», écrit la journaliste Françoise Dargent du journal français Le Figaro.

Marianne Dubuc a remporté en novembre dernier le prix littéraire du Gouverneur général catégorie illustration pour ce livre, qui se retrouve également dans la sélection Communication-Jeunesse pour les 5-8 ans.

Sources :

ASTED
Le Figaro

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Le prix Alvine-Belisle va à Marianne Dubuc