Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Le Prix Adrienne-Choquette à Françoise Major

Le Prix Adrienne-Choquette à Françoise Major

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 10/04/2014

«Je suis contente d'être à l'abri dans ma tanière. Je ne voudrais surtout pas que le téléphone sonne, devoir ressortir, peut-être mourir dans un banc de neige. J'ai oublié l'odeur du lilas, oublié les fous rires. Une lampée de gin et j'oublie mon propre nom. J'hiberne.»

Dans le noir jamais noir, Françoise Major

C’est la nouvelliste Françoise Major qui succède à Charles Bolduc à titre de lauréate du Prix Adrienne-Choquette pour son recueil Dans le noir jamais noir publié par la maison La Mèche. Premier livre pour Madame Major, qui avait cependant été remarquée en 2005 en remportant la deuxième place au Prix littéraire Radio-Canada pour sa nouvelle Jellyfish sous les néons. Son recueil Dans le noir jamais noir rassemble 21 nouvelles qui ont pour thèmes l’amour (très souvent déçu) e la solitude (la grande, celle des coeurs vacants depuis longtemps). La libraire Véronique Grondin de la Librairie Du Centre à Ottawa dit :

« Que le lecteur soit averti : le style est direct, voire souvent cru. Les descriptions y sont précises et imagées. Les humains ne naissent pas tous avec l’envie de révolte, et le regard posé par l’auteure n’est pas accusateur. Le silence et la solitude se frayent parfois facilement un chemin.»

Ce qui vient compléter les dires inscrits dans le communiqué annonçant la remise du prix puisqu’il y est expliqué que «la plus grande force du recueil réside certainement dans le détachement avec lequel ses narrateurs observent le monde actuel, dans le ton neutre qui donne son unité aux nouvelles et en accentue, par contraste, le caractère brutal.»

Les membres du jury de cette année étaient composés de trois auteurs gagnants du Prix Adrienne-Choquette, Nicolas Dickner (2001), Christiane Frenette (2003) et Charles Bolduc (2013).

Depuis 1981, le prix littéraire Adrienne-Choquette, dirigé par le Centre Aude d’études sur la nouvelle (CAEN) situé au Cégep Garneau souligne le travail d’un auteur de nouvelles dont le recueil a été publié au Québec. L’auteur primé reçoit une bourse de 1000$.

Dans le cadre d’un programme d’échange gouvernemental, Major part au Mexique en 2012 pour un an. Elle décide d’y rester. Elle y trouve matière à influence pour un deuxième livre qui «convoquera des couleurs plus vives, s’inspirant du surréalisme chaotique de la capitale mexicaine», promet-elle

Sources:

Radio-Canada

Photo : Prix Archambault

ibeaulieu@leslibraires.ca  

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Le Prix Adrienne-Choquette à Françoise Major