Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Le grand prix de l'Académie française 2013

Le grand prix de l'Académie française 2013

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 25/10/2013

La vérité, ça n'existe pas,
comme tous les absolus qu'on n'atteint jamais.
Plonger, Christophe Ono-dit-Biot

L’Académie française a levé le secret et proclamé gagnant Plonger, de Christophe Ono-dit-Biot. Qui a dit que les romans d’amour n’intéressaient plus que les âmes utopistes ou très « fleur bleue » ? En tout cas, les académiciens français, onze sur les dix-sept qui avaient à se prononcer, ont été convaincus par cette histoire de deux amoureux écorchés vif. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls puisque le livre se retrouve encore en finale pour le prix Renaudot dont on attend le verdict le 4 novembre prochain. En recensant quelques articles sur le sujet, je trouve aussi cette phrase de Bruno Corty du Figaro qui dit « que c'est tout simplement l'une des plus belles histoires d'amour que la littérature française nous a offert depuis belle lurette ». Rien de moins.

En plus d’être romancier, Ono-dit-Biot  est directeur adjoint de la rédaction du Point. Il reçoit le prix Interallié pour Birmane en 2007. En recevant le grand prix de l’Académie française, l’auteur acquiert une bourse de 7500 euros (environ 10 800 dollars canadiens). Plonger est son cinquième roman :

Il me semblait que, de plus en plus, le filon de l'amour s'épuisait. En ces temps de crise, il aurait pourtant dû être considéré comme valeur refuge. Mais on lui tournait le dos.
Parce que cela prenait du temps et ne rapportait rien?

Comme plusieurs histoires d’amour, la fin ne sera peut-être pas celle que l’on avait ambitionnée. Mais qu’à cela ne tienne, il est si bon de recommencer et d’espérer encore.

LeFigaro 

LeLibraire - les finalistes

LeFigaro - critique

Crédit photo de Christophe Ono-dit-Biot: Jean-Baptiste Millot

ibeaulieu@lelibraire.org

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Le grand prix de l'Académie française 2013