Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
L’Heureux et Lim, grandes gagnantes du prix Trillium 2019

L’Heureux et Lim, grandes gagnantes du prix Trillium 2019

Par Isabelle Beaulieu, publié le 14/06/2019

C’est finalement la dramaturge Lisa L’Heureux qui remporte le prix littéraire Trillium en langue française 2019 décerné par le gouvernement ontarien pour sa pièce Et si un soir publiée chez Prise de parole. Elle a été créée le 21 novembre 2018 au théâtre La Nouvelle scène dans une production du Théâtre Rouge Écarlate, avec l’appui du Théâtre du Trillium, dans une mise en scène de Lisa L’Heureux. La lauréate reçoit un montant de 20 000$.

Quatre personnages, un homme, une femme célibataire et deux serveuses, sont maintenus dans une solitude qui les empêche de se lier aux autres. Dans une langue puissante et poétique, L’Heureux évoque les tourments de l’impuissance et de l’immobilité.

Mia
« Je fais tout pour reconstruire ma nuit mais     
Je suis devant un grand trou noir
Je cligne des yeux     
Je suis à l’intérieur du trou     
Je gueule pour faire entendre ma voix et     
Je cligne des yeux     
Je suis poussière    
Écrasée par le poids de mes histoires     
Et de mes habitudes     
Je cligne des yeux      
Je suis couverte de mousse     
Des racines me percent la poitrine »

Et si un soir est la deuxième pièce de Lisa L’Heureux. En 2016, elle a publié, toujours chez Prise de parole, Pour l’hiver qui s’est mérité le prix littéraire Jacques-Poirier-Outaouais.

Le Prix du livre d'enfant Trillium en langue française a été remis pour sa part à l’auteure Diya Lim pour son roman La marchande, la sorcière, la lune et moi (L’Interligne) qui reçoit une somme de 10 000$.

Mara, une petite fille de 10 ans, vit des jours heureux avec ses parents quand ceux-ci perdent leur emploi. Ils sont forcés de faire le tri de leurs affaires et de déménager. De plus, des frères jumeaux viendront bientôt s’ajouter à la famille. Mara commence drôlement à se sentir à l’étroit, sans compter que ses trois meilleures amies lui manquent beaucoup.       

« Mon père avait les traits tirés. Ses yeux étaient vides, tout comme ses poches. Je m’en souviens encore. Je m’en souviendrai toute ma vie. Parce que ce jour-là, j’ai grandi un peu plus qu’on grandit d’habitude. Parce qu’avant ça, je n’avais jamais vu mon papa me fixer sans le sourire aux lèvres ni une lueur joyeuse dans les yeux. Et le regard, ça vaut des milliers de mots. »

Diya Lim est également l’auteure de la série « Amandine » publiée aux éditions Dominique et compagnie.

Du côté anglophone, Dionne Brand, celle-là même qui a publié L’amour, à peu près chez Triptyque en 2017, a été récompensée pour The Blue Clerk, tandis que le poète Robin Richardson l’a remporté pour Sit How You Want.

 

Dévoilement des finalistes du prix littéraire Trillium 2019

Sur les photos :
Lisa L'Heureux (vignette)
Diya Lim

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. L’Heureux et Lim, grandes gagnantes du prix Trillium 2019