Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
L’autofiction Chienne dans la première sélection du prix Sade 2020

L’autofiction Chienne dans la première sélection du prix Sade 2020

Par Isabelle Beaulieu, publié le 17/02/2020

Le prix français Sade récompense chaque année depuis 2001 un auteur qui, comme celui qui donne le nom au prix, a su « défaire les carcans de la littérature comme ceux de la politique ». L’audace est donc de mise dans les pages d’une œuvre qui espèrerait remporter l’honneur, comme c’était le cas pour Querelle de Roberval (Héliotrope) du Québécois Kevin Lambert qui a reçu le prix l’an dernier, ex-æquo avec Christophe Siébert pour Métaphysique de la viande (Au Diable Vauvert).

C’est au tour de la Québécoise Marie-Pier Lafontaine, autre auteure des éditions Héliotrope, d’être dans la course pour ce prix. De l’audace, il en a certainement fallu à cette jeune auteure qui avec Chienne livre une autofiction éprouvante qui fait le récit des sévices subis et qui ont été infligés par son père. « Marie-Pier Lafontaine a réussi à mettre des mots sur l’indescriptible. Elle fait surtout parler les silences, tout ce qui ne se dit pas, mais se devine. Un texte à lire, car il ne faut pas fermer les yeux sur ces vies saccagées à grands coups de gestes et de paroles blessantes », écrit Marie-Hélène Vaugeois de la librairie Vaugeois à Québec.

Ce livre, qui figurait dans la sélection des Libraires conseillent d’octobre 2019, se trouve parmi dix autres titres en lice pour le prix Sade. Le jury, composé de neuf écrivains et éditeurs, annoncera une deuxième sélection le 22 juin prochain, tandis que le lauréat sera dévoilé à Paris le 26 septembre 2020.

 

Première sélection du prix Sade 2020



 

Photo de Marie-Pier Lafontaine : © Sandra Lachance

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. L’autofiction Chienne dans la première sélection du prix Sade 2020