Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Han Kang remporte le Man Booker Prize International

Han Kang remporte le Man Booker Prize International

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 17/05/2016

Le Man Booker Prize International a été décerné ce lundi. C’est l’auteure sud-coréenne Han Kang qui l’emporte, grâce à son roman The Vegetarian (La végétarienne, pour son édition en français, chez Serpent à plumes). L’histoire que l’on retrouve entre ces pages est celle d’une femme qui s’est fixé comme but de devenir végétale - littéralement une plante - pour contrer la descente obscure du monde. Dans une poésie florale, avec des réflexions sur la nature de l’humain, la dignité et la violence de notre espèce, La végétarienne, qui avait également été adapté au cinéma, s’est fait qualifié de « lyrique et déchirant » par Boyd Tokinle, président du jury.

C’est devant de grands noms tels que le Nobel turc Oran Pamuk, Elena Ferrante, Yan Lianke, José Eduardo Agualusa et Robert Seethaler que l’auteure sud-coréenne de 45 ans l’emporte, avec son roman choisi à l’unanimité.

Depuis la présente édition, le Man Booker Prize International qui était jusqu’alors remis aux deux ans sera remis chaque année. Ce prix, qui récompense un ouvrage étranger publié au Royaume-Uni, traduit en anglais, vaut son pesant d’or. C’est la première année qu’un Man Booker Prize est attribué à la fois à l’auteure et à sa traductrice (Deborah Smith, 28 ans) et qu’il récompense un texte en particulier, et non l’œuvre entière d’un auteur. Ainsi, les deux femmes se partageront le chèque de 50 000 livres sterling, soit près de 93 000$ canadiens. 

Image tirée du film The Vegetarian (source: http://asianwiki.com/Vegetarian_(Korean_Movie))

Crédit photo de l'auteure : Ccmontgom

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Han Kang remporte le Man Booker Prize International