Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Catherine Leroux remporte le Prix Adrienne-Choquette

Catherine Leroux remporte le Prix Adrienne-Choquette

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 14/04/2016

Pour son édition 2016, le Prix Adrienne-Choquette couronne l’écrivaine Catherine Leroux pour son œuvre Madame Victoria (Alto). Cette distinction, remise depuis 1981 au meilleur recueil de nouvelles publié au Québec, s’accompagne d’une bourse de 1000$.

Selon le jury, Catherine Leroux a « conçu une œuvre d’une grande cohérence dans sa diversité, en exploitant avec art les ressources de la forme du recueil ». Le jury a également louangé la qualité de son écriture : « Cette structure ingénieuse et fructueuse ne serait qu’une belle trouvaille si l’écriture n’était à la hauteur des ambitions du projet. Or, la qualité de l’écriture est sans doute la meilleure part de cette œuvre. »

En 2001, le corps d’une femme est retrouvé près de l’hôpital Royal Victoria à Montréal. À ce jour, on n’a toujours pas réussi à identifier celle que l’on nomme « Madame Victoria ». Voilà le fait divers dont s’inspire Catherine Leroux pour échafauder chacune des nouvelles dans lesquelles elle invente des vies potentielles de cette inconnue, tristement anonyme et seule. Après l’ambitieux roman La marche en forêt et le somptueux roman Le mur mitoyen, Madame Victoria charme tout autant grâce à une écriture éclatante, envoûtante et tendre. Une œuvre sublime et poétique, comme toutes les œuvres de Catherine Leroux. Le roman Le mur mitoyen avait quant à lui remporté le prix France-Québec.

Le jury, formé de Camille Deslauriers, David Dorais et Philippe Mottet, a aussi décerné une mention d’honneur à Annie Perreault pour L’occupation des jours (Druide) en soulignant « son architecture ambitieuse » et « la diversité de son inspiration ».


Photographie : © Julie Artacho

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Catherine Leroux remporte le Prix Adrienne-Choquette