Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Catherine Cusset est la lauréate du prix Anaïs-Nin 2018

Catherine Cusset est la lauréate du prix Anaïs-Nin 2018

Par Isabelle Beaulieu, publié le 12/02/2018

C’est finalement au troisième tour que tout s’est joué. Catherine Cusset l’a remporté avec son roman Vie de David Hockney (Gallimard) avec neuf voix contre quatre sur Violaine Huisman et Fugitive parce que reine (Gallimard).

Le livre de Cusset est une sorte de biographie du peintre britannique David Hockney, grand influenceur du mouvement pop art des années 1960 et de l’hyperréalisme. L’écrivaine n’a jamais rencontré l’artiste, maintenant âgé de 80 ans, mais elle affirme que tous les faits rapportés dans le livre sont vrais et qu’elle n’a imaginé que les sentiments du personnage. « J'espère que l'artiste y verra un hommage », raconte Cusset dont les propos sont rapportés sur le site de TV5monde. « Il est étrange de s'emparer de la vie de quelqu'un de vivant pour en faire un roman. Mais c'est plutôt lui qui s'est emparé de moi. »

Dans une entrevue réalisée par son éditeur, Cusset explique ce qui l’a fascinée chez Hockney, assez pour lui consacrer un roman : « Ce que j’aime et admire chez David Hockney, c’est la façon dont il ne fait aucun compromis sur son désir. Il ne faut pas donner au mot "désir" un sens purement sexuel. C’est, avant tout, la force de vie : le mouvement, l’émotion. […] Ouvertement homosexuel quand l’homosexualité était encore punie par le code pénal en Angleterre, peintre figuratif à une époque où triomphait l’abstraction, il a osé revendiquer sa différence contre les discours dominants, défendre le plaisir contre l’esprit de sérieux, et glorifier la vie quand la mort le cernait. »

Le prix Anaïs-Nin a été créé en 2015 et honore une œuvre « qui se distingue par une voix et une sensibilité singulières, l'originalité de son imaginaire et une audace face à l'ordre moral ». Le jury compte entre autres la présence d’auteurs français, par exemple celle de David Foenkinos et de Karine Tuil, mais comprend également des agents littéraires américains et britanniques.

Comme récompense, la lauréate aura à choisir entre un montant de 3000 euros ou la traduction de son roman en anglais.

 

Photo : Catherine Hélie

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Catherine Cusset est la lauréate du prix Anaïs-Nin 2018