Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Andrée A. Michaud remporte le prix SNCF du polar 2019

Andrée A. Michaud remporte le prix SNCF du polar 2019

Par Isabelle Beaulieu, publié le 04/06/2019

Andrée A. Michaud est la première Québécoise à le recevoir. Le 28 mai dernier, l’auteure a remporté le prix français SNCF du polar, une récompense entièrement décernée par le public, pour son livre Bondrée publié chez Québec Amérique en avril 2014, paru en 2016 en France chez Rivages. Ce roman a déjà raflé plusieurs prix, dont celui du Gouverneur général, le prix Quais du polar/20 minutes, le prix Arthur-Ellis et celui de Saint-Pacôme.

Interrogée à la suite de l’obtention du prix GG sur les effets qu’ont sur elle les honneurs, Andrée A. Michaud répondait : « Un effet lénifiant, dirais-je, en même temps qu’euphorique, malgré l’apparente contradiction, comme un café bien corsé dont les premières gorgées vous apaisent pour ensuite exciter vos neurones et vous donner envie de vous remettre à l’écriture sur-le-champ. […] Plus spontanément, ça se résume en quelques mots : ça procure un plaisir immense! »

En 1967, le soleil d’été s’assombrit sur Bondrée, le lac qui fait figure de frontière entre le Québec et les États-Unis. Deux jeunes filles, Zaza Mulligan, puis Sissy Morgan, disparaissent. L’enquête fera ressurgir des histoires enfouies, comme celle de Pierre Landry, un trappeur qui s’est pendu il y a quelques années. Bondrée serait-il hanté par de sombres nuées? C’est ce que tenteront d’éclaircir, sous une chaleur étouffante, Stanley Michaud et Jim Cusack. L’été 67 sera aussi pour Andrée la période charnière qui la fera passer de l’enfance à l’adolescence.

« Bondrée est un territoire où les ombres résistent aux lumières les plus crues, une enclave dont l’abondante végétation conserve le souvenir des forêts intouchées qui couvraient le continent nord-américain il y a de cela trois ou quatre siècles. » Ainsi commence ce polar finement écrit à l’atmosphère magnétique.

Andrée A. Michaud fera paraître le 10 septembre prochain, toujours chez Québec Amérique, Tempêtes, son roman le plus noir selon l’éditeur.

 

À lire aussi :

Andrée A. Michaud : La force d'une image

Marie-Eve Bourassa dans l'univers d'Andrée A. Michaud

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Andrée A. Michaud remporte le prix SNCF du polar 2019