Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Andrée A. Michaud remporte le prix Arthur-Ellis

Andrée A. Michaud remporte le prix Arthur-Ellis

Par Isabelle Beaulieu, publié le 29/05/2015

C’est hier qu’ont été annoncés les lauréats du Arthur-Ellis qui récompense les meilleures œuvres de polar canadiennes. Dans la catégorie francophone, le mérite va à Andrée A. Michaud pour son roman Bondrée.

La libraire Véronique Grondin de la librairie du Centre en Ontario en parle avec éloquence : «Andrée A. Michaud nous procure une satisfaction bien plus grande que celle d’être le témoin d’une intrigue; elle nous enveloppe par la force de son écriture. […] En y plongeant, peu importe «l’espace-lieu» ou l’espace-temps, tout est là pour la création d’une atmosphère». Elle continue en notant que certains aspects du roman ne sont pas sans rappeler de petits côtés «lynchiens».

Bondrée s’est également mérité en 2014 le Prix littéraire du Gouverneur général et le prix Saint-Pacôme du roman policier. En entrevue aux Libraires, Andrée A. Michaud explique ce qui l’a conduit à l’écriture. «Je me suis mise à écrire parce que ça débordait de toutes parts, parce que j’avais besoin de laisser sortir la vapeur, parce que certaines beautés me rentraient dedans avec une force ayant en quelque sorte un effet boomerang : il fallait que ça ressorte et que ça soit projeté quelque part, que ça suive une trajectoire à laquelle des mots pourraient se greffer.» Ce qui se transforme en chance pour le lecteur.

À lire sur le même sujet :

La force d’une image - Entrevue avec Andrée A. Michaud

Les filles mortes se ramassent à la pelle – Chronique de Stanley Péan

Nos libraires craquent

Les Prix littéraires du Gouverneur général dévoilés

Le prix Saint-Pacôme du roman policier est remis à Andrée A. Michaud

Les quatre finalistes francophones du prix Arthur-Ellis 2015

Sources :
Crime Writers Canada
Photo via éditions Québec Amérique

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Andrée A. Michaud remporte le prix Arthur-Ellis