Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Amélie Dumoulin reçoit le prix Alvine-Bélisle 2018

Amélie Dumoulin reçoit le prix Alvine-Bélisle 2018

Par Sophie Vaillancourt-Léonard, Les libraires, publié le 26/11/2018

Le prix Alvine-Bélisle, remis dans le cadre du Congrès des professionnels de l’information (CPI) qui s’est tenu au Centre Mont-Royal du 12 au 14 novembre dernier, est décerné annuellement par l’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED) au meilleur livre jeunesse publié au cours de l’année précédente.

En remportant ce prix, Fé verte d'Amélie Dumoulin (Québec Amérique) passe devant L’abri de Céline Claire (Comme des géants), Comme une chaleur de feu de camp d’Amélie Panneton (Hurtubise), Les poissons électriques d’Erik Harvey-Girard et Stéphane Poirier (La Pastèque) et Pourquoi les filles ont mal au ventre? de Lucile de Pesloüan et Geneviève Darling (L'Isatis). 

 

Et c’est ici que mon cœur explose… Cause du décès : un post-it rose, collé sur la vitre de la porte du salon de coiffure Rosa. « Fermé pour des raisons amoureuses. » Condamnée pour l’été à la « survie en campagne », Fé, ado née sur le bitume, fait face à de nouveaux défis : amour à distance, premier emploi, rénovations chaotiques. Enfermée dans sa roulotte kitch, elle rédige quelques chroniques et rêvasse en pensant à l’énigmatique fille Fantôme, à l’épais de chat Bovril et à la ville où elle a laissé son cœur. Quand le décor change, est-ce qu’on change nous aussi?
[Résumé de l’éditeur]

 

Créé en 1974 en hommage à la bibliothécaire Alvine Bélisle pour couronner le meilleur livre jeunesse publié dans l’année, ce prix décerné par un jury de cinq bibliothécaires avait, l’année dernière, été attribué à Louis parmi les spectres de Fanny Britt et Isabelle Arsenault (La Pastèque).

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Amélie Dumoulin reçoit le prix Alvine-Bélisle 2018