Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : sélection de mai 2015

Les libraires conseillent : sélection de mai 2015

Par Les libraires, publié le 01/05/2015

Chaque mois, nos libraires indépendants vous proposent cinq livres à dévorer. 

« Les libraires conseillent », cette initiative des Librairies indépendantes du Québec, plaira aux lecteurs avides de suggestions. En effet, chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres seront mis de l’avant dans les librairies de notre réseau, et dont vous trouverez la liste ici : www.leslibraires.ca.

Cette initiative est non seulement une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, mais aussi de valoriser le rôle primordial du libraire, à l’heure où ce métier est menacé par l’omniprésence des chaînes et des magasins à grande surface.


Voici la sélection de mai :


Panik
Geneviève Drolet (Tête première)

« Une ado de 16 ans est parachutée dans le Grand Nord, à Igloolik. Elle se retrouve dans la bicoque de Mike, un Blanc bourru. Là-bas, point d’eau courante, pas l’ombre d’un aliment frais et encore moins d’une technologie fonctionnelle. La jeune fille, en pleine rébellion, s’adapte mal à sa nouvelle vie. Cependant, à force de côtoyer cet étranger de peu de mots, d’obéir à ses demandes énoncées sous la forme d’ordres, elle se révèle peu à peu, dévoilant le chaos de son adolescence. Les émois de Dorothée s’entremêlent aux vicissitudes des gens du village. Un texte magnifique que nous offre la jeune auteure, une véritable ode au Nord, à ses habitants, à leurs drames et leurs traditions. C’est à travers le froid, le dénuement total que parfois, le cœur retrouve son chemin. »
Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)



Des lames de pierre
Maxime Raymond Bock (Le Cheval d’août)

« Des lames de pierre, c’est l’auteur qui se cherche, dans la poésie, l’écriture en général. Et qui tombe sur Robert. Égoïstement, il se servira de lui pour puiser l’inspiration pour son livre, mais sans se rendre compte que cette vie qui semblait si banale au départ, lui collera à la peau et au cœur. Le parcours d’un personnage de l’ombre qui aura la chance de briller un peu avec ce magnifique et touchant récit. Une histoire qui reste dans notre cœur après avoir tourné la dernière page... »
Shannon Desbiens, librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi)



Les prophètes du fjord de l’éternité
Kim Leine (Gallimard)

« Fin du 18e siècle, Morten Pederson Flack, devenu pasteur par défaut, rêve d’un monde nouveau. Idéaliste, il souhaite mettre à profit les pratiques de Rousseau dans les contrées vierges du Groenland où il se retrouve affecté. Là-bas, rien ne se passe comme il l’avait imaginé. L’idéaliste à la recherche de lumières s’enfoncera dans les ténèbres. Et, ce Groenland qu’il est forcé de quitter le hantera toute sa vie. L’histoire d’un homme perdu dans un monde trop grand pour lui. »
Louise Chamberland, librairie L’Option (La Pocatière)



Le livre de Perle
Thimothée de Fombelle (Gallimard)

« Le livre de Perle est un roman d’aventures qui nous plonge dans un univers où la magie côtoie le mystère. On y croise le destin d’une famille juive durant la Seconde Guerre mondiale, d’un jeune garçon amoureux d’une fée et d’un vieil ermite provenant tout droit d’un monde imaginaire. L’écriture poétique et l’histoire étonnante toucheront tant les adultes que les jeunes lecteurs. »
Audrey Martel, librairie L’Exèdre (Trois-Rivières)



Berezina
Sylvain Tesson (Guérin)

« Lire Berezina de Sylvain Tesson va au-delà de l’escapade, dépasse l’essai historique et peaufine l’art du récit de voyage. De Moscou jusqu’à Paris à bord d’un side-car soviétique de marque Oural, Tesson fera le voyage du retranchement que les troupes de Napoléon ont fait en 1812. Lentement, les liens se tisseront entre la petite et la grande histoire, entre hier et aujourd’hui. C’est surtout des soirées à Berlin et ailleurs, que l’on passe en compagnie de ces gens à boire jusqu’aux premières lueurs et à discuter de tout et de rien, en recréant le monde aux lumières de leurs plus récentes réflexions. Un roman inclassable, qui se lit d’un trait et qui appelle la relecture, bref, un
grand livre. »
Jérémy Laniel, librairie Carcajou (Rosemère)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : sélection de mai 2015