Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : octobre 2019

Les libraires conseillent : octobre 2019

Par Les libraires, publié le 01/10/2019

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. 

Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de valoriser le rôle primordial de votre libraire. 

Voici la sélection d'octobre :


Shuni
Naomi Fontaine (Mémoire d'encrier)

Naomi Fontaine nous livre ici une magnifique lettre à Shuni, une jeune Blanche qui est venue aider dans son village. Elle lui raconte la vie, l’histoire de son peuple, mais surtout les moments précieux de sa communauté. Tout en lumière et en douceur, l’auteure nous décrit les paysages, les traditions innues. Elle écrit également à son fils « petit-ours », lui insufflant la force de son peuple pour briser les préjugés. Un magnifique texte pour comprendre ce peuple attachant.    
Annie Proulx, librairie A à Z (Baie-Comeau)

 

Chienne
Marie-Pier Lafontaine (Héliotrope)

Son père la traitait comme une chienne. En fait, un animal aurait eu de meilleurs soins et reçu plus d’affection. Il lui demandait d’être sa chienne, à quatre pattes, avec une laisse. Ses humiliations ne s’arrêtaient pas là, et toutes les occasions étaient bonnes pour ce bourreau de piétiner l’estime de ses enfants. Pendant ce temps, la mère, témoin silencieux, tolérait, car elle se persuadait que le père ne violait pas ses enfants. Il lui avait promis. Un récit dur, brutal, sur une enfance remplie d’horreur. Marie-Pier Lafontaine a réussi à mettre des mots sur l’indescriptible. Elle fait surtout parler les silences, tout ce qui ne se dit pas, mais se devine. Un texte à lire, car il ne faut pas fermer les yeux sur ces vies saccagées à grands coups de gestes et de paroles blessantes.
Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)

 

Blanc Résine
Audrée Wilhelmy (Leméac)

Audrée Wilhelmy revient, avec ce quatrième opus, sur les origines de Daã, la mère de Noé, protagoniste d’Oss et Le corps des bêtes. À travers la singulière et tragique histoire de Daã se dénoue en filigrane une profonde réflexion sur l’amour sous toutes ses formes. S’il apparaissait clair que l’œuvre d’Audrée Wilhelmy est profondément féministe, cela n’aura jamais été aussi vrai que dans Blanc Résine. Ce roman, empreint d’un lyrisme incantatoire où les inventaires botaniques rappellent incessamment sortilèges et gris-gris et où le rapport à la Terre-Mère est omniprésent, témoigne d’un féminin sacré tout-puissant qui puise résolument ses sources dans un paganisme assumé. Le lien indéniable entre Daã et cette Terre-Mère propulse aussi le lecteur au cœur du projet littéraire de l’auteure : réfléchir la création. Une œuvre mature à la charge émotive incomparable. 
Denis Gamache, librairie Au Carrefour (Saint-Jean-sur-Richelieu)

 

Nocturne
Emmanuel Simard, Maud Legrand (D'eux)

Heureux détour que celui qui courbe la route du poète Emmanuel Simard du côté des tendres prairies de l’enfance! En conservant un rythme issu de la déclamation, il abaisse la voix d’un ton pour venir chuchoter aux oreilles curieuses cette histoire qui a l’ambiance en catimini, la douceur de la robe de chambre et le feutré de la pantoufle qui s’aventure sur le bitume à l’aube. À la recherche d’une mystérieuse lumière, le petit Jules saute hors du nid familial alors que ses parents dorment encore profondément. Superbe album que voilà, illustré par la talentueuse Maud Legrand (dont le dessin rappelle par moment celui, également virtuose, d’Isabelle Arsenault). De quoi donner à toute la famille l’envie de se lever tôt pour arpenter le monde!
Thomas Dupont-Buist, librairie Gallimard (Montréal)

 

 

On ne mange pas ses camarades de classe
Ryan T. Higgins (Albin Michel)

Pénélope est une T.rex qui adore les poneys et les enfants... Pour leur bon goût, bien entendu! Le jour de la rentrée, elle est anxieuse de rencontrer ses camarades, mais elle découvre que ce sont... des enfants! Pénélope doit apprendre une règle de base lorsqu’on veut se faire des amis : ne pas faire vivre aux autres ce qu’on ne voudrait pas subir (ne pas les manger, quoi)! Pénélope et ses stratégies pour réussir à manger les enfants feront bien rire toute la famille, et surtout les enfants qui ont une petite anxiété par rapport à la rentrée des classes.
Julie Mavie Coutellier-Savard, Librairie du soleil (Hull)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : octobre 2019