Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : novembre 2018

Les libraires conseillent : novembre 2018

Par Les libraires, publié le 01/11/2018

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. 

Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de valoriser le rôle primordial de votre libraire. 

Voici la sélection de novembre :

 



Les petites distances
Camille Benyamina, Véro Cazot (Casterman)

« Moins d’un an après le grand succès de Betty Boob, Véro Cazot nous revient avec Les petites distances. Les illustrations expressives aux couleurs pastel de Camille Benyamina mettent en scène Max, un homme timide qui a l’habitude de passer inaperçu, mais qui un jour se met à littéralement disparaître. Il décide de s’installer chez sa voisine, Léonie, qui est la seule à pouvoir sentir sa présence. Max réussira à se faire peu à peu une place dans sa vie en réalisant que même si elle ne le voit pas et ne l’entend pas, il a une influence sur son humeur. Une relation entre réalité et imaginaire se développera entre eux. » 
Julie Mavie Coutellier-Savard, Librairie du soleil (Hull)

 



La petite Russie
Francis Desharnais (Pow Pow)

« La petite Russie est un élément qui m’était inconnu de notre histoire. Imaginez! Un groupe de colons qui décide de former une commune. De mettre en partage leur salaire pour améliorer le sort de la communauté. Prendre toutes les décisions ensemble… Vous comprenez mieux pourquoi on a surnommé ce village « La petite Russie »! C’est avec un plaisir immense que je me suis plongé dans ce très efficace roman graphique. Lorsque l’histoire et les personnages nous restent en tête quelques jours, c’est que c’est gagné. Courez vous le procurer, vous ne serez pas déçu, croyez-moi! »
Shannon Desbiens, librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi)

 

 

Les écrivements
Matthieu Simard (Alto)

« Matthieu Simard saisit le caprice du temps, le triture dans l’effritement des souvenirs, et le transmet dans ce bouton ramassé, ce trou dans le mur jamais comblé, cette pression de la main. D’une plume lumineuse, il honore Jeanne qui, au soir de sa vie, part à la recherche de son Suzor, empêtré dans l’oubli. C’est un roman plein de tendresse, au ton chaleureux, qui fait la part belle aux années qui défilent. »
Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)



Macbeth
Jo
Nesbø (Gallimard)

« S’inspirant de la pièce shakespearienne du même nom, Nesbø réussit à transposer dans notre monde moderne les enjeux de cette tragédie. Le flic Macbeth, prêt à tout pour prendre le contrôle de la ville et poussé par son épouse Lady, éliminera trafiquants, collègues et amis pour y parvenir. Et comme sa folie grandissante ne fait que le rendre plus sympathique et plus puissant au lieu de lui nuire, on ne peut que réfléchir à la réalité qui nous entoure... Le récit traduit efficacement l’opposition entre le bien et le mal. Polar captivant qui nous tient en haleine jusqu’à son dénouement et cela même si on connaît déjà l’œuvre théâtrale. »
Louise Chamberland, librairie L'Option (La Pocatière)




Cher Donald Trump
Sophie Siers, Anne Villeneuve (Les 400 coups)

« Anne Villeneuve et Sophie Siers nous offrent avec Cher Donald Trump un magnifique album rempli d’ironie. Dans ce livre, un petit garçon ne s’entend tellement pas avec son grand frère qu’il ne veut plus partager sa chambre avec lui. Le petit frère écrit donc des lettres à Donald Trump pour lui expliquer qu’il est d’accord avec sa position sur le prolongement du mur entre le Mexique et les États-Unis. Il découvre cependant que les murs, ça permet de séparer, ça permet de diviser, mais ça ne permet certainement pas de régler des problèmes pour aller de l’avant. Les murs nous éloignent au lieu de nous rassembler, et on ferait mieux de se rassembler autour de bons bouquins comme celui-ci pour le comprendre! »
Mathieu Lachance, librairie Le Fureteur (Saint-Lambert)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : novembre 2018