Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : août 2018

Les libraires conseillent : août 2018

Par Les libraires, publié le 01/08/2018

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. 

Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de valoriser le rôle primordial de votre libraire. 

Ce mois-ci, une sélection de livres québécois a été privilégiée afin de s’accorder avec la journée Le 12 août, j’achète un livre québécois! 


Voici la sélection d'août :



Nouvelles de la conscience

Benoît Ménard (Tête première) 

« Une nouvelle technologie permet dorénavant d’installer l’âme d’un humain, avec toutes ses connaissances, dans le corps d’une autre personne. En premier lieu, ce transfert de la conscience se fait entre un astronaute n’ayant plus la forme pour des missions spatiales et un jeune homme fringant. Mais cette première tentative se révèle pleine de surprises et rend cette pratique illégale. Pour le grand plaisir des lecteurs, d’autres expériences secrètes seront tentées permettant d’évoquer différents scénarios possibles. Un recueil de nouvelles fascinant qui forme un tout cohérent sur les travers de notre humanité. »
-Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)



Encabanée
Gabrielle Filteau-Chiba (XYZ)

« Tout laisser pour mieux recommencer. Loin de la ville. De la pollution. De la consommation à outrance. Un pari un peu fou que celui d’Anouk qui a quitté Montréal en vendant tout ce qu’elle possédait pour se réfugier dans une cabane au fond des bois, dans l’hiver rude et froid de Kamouraska. Sans eau ni électricité. Elle a fait ainsi le pari de vivre libre et indépendante. Un roman sobre, engagé et poétique, agrémenté de jolis dessins griffonnés par l’auteure qui ajoutent à l’authenticité du récit. »
-Mélanie Langlois, librairie Liber (New Richmond)
 



Un livre sur Mélanie Cabay

François Blais (L’instant même)

« Troublant et percutant, l’ouvrage de François Blais raconte ce fait divers, ce drame humain, soit la disparition de Mélanie Cabay, en juin 1994, et la découverte de son corps, deux semaines plus tard. Il rappelle les événements, pose des questions sur l’enquête et s’interroge sur les liens entre d’autres meurtres semblables. Il met en lumière ce qui apparaît comme des négligences de la part de la police lors d’enquêtes sur des crimes commis dans les années 70. Avec cette humilité qui le caractérise et une pointe de colère, Blais nous rappelle le nombre effarant de filles et de femmes violentées et honore, avec beaucoup d’humanité, leur mémoire. »
-Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

Avant l’après : Voyages à Cuba avec George Orwell
Frédérick Lavoie (La Peuplade) 

« En apprenant la fin du règne de Castro, Frédérick Lavoie part pour Cuba, désireux de dresser le portrait “d’avant l’après” le dictateur. Il y fait une découverte surprenante : 1984, le grand roman antitotalitaire de George Orwell, paraîtra sous peu en terre cubaine sous une nouvelle traduction. Comment une telle publication peut-elle renaître sous l’égide de la dictature? Début d’une intrigue qui mène le lecteur dans une enquête journalistique passionnante derrière les portes de la bureaucratie du régime et dans l’œuvre d’Orwell. Allant jusqu’à mettre sa propre liberté en péril, Lavoie nous tient en haleine à chaque tournant, fort des compétences littéraires qu’on lui connaît. Pour une fois, ce qui se passe à Cuba ne restera pas à Cuba. »
-Denis Gamache, librairie Au Carrefour (Saint-Jean-sur-Richelieu)


 

La tribu qui pue
Élise Gravel et Magali Le Huche (La courte échelle)

« Irrévérencieux et hilarant, La tribu qui pue est un album qui donne assurément le goût de vivre en autarcie dans la forêt, comme cette joyeuse bande d’enfants tout nus! Élise Gravel a ce talent, si fabuleux, d’écrire pour les enfants un texte immensément porteur – d’une réflexion sur l’écologie, la liberté de corps et d’esprit, l’authenticité, entre autres – et de le faire avec des mots si simples, si naturels, que même les plus jeunes vont saisir. Avec les illustrations foisonnantes de Magali Le Huche, voilà un album qui se déguste pour le coup de pied aux convenances, pour la douce folie des incartades. »
-Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : août 2018