Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : août 2016

Les libraires conseillent : août 2016

Par Les libraires, publié le 01/08/2016

Chaque mois, nos libraires indépendants vous proposent cinq livres à dévorer. 

« Les libraires conseillent », cette initiative des Librairies indépendantes du Québec, plaira aux lecteurs avides de suggestions. En effet, chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres seront mis de l’avant dans les librairies de notre réseau, et dont vous trouverez la liste ici : www.leslibraires.ca.

Cette initiative est non seulement une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, mais aussi de valoriser le rôle primordial du libraire.

Cette année, le comité a décidé de suggérer une sélection toute québécoise pour le mois d'août afin de célébrer la journée, Le 12 août, j'achète un livre québécois.

 Voici la sélection d'août:

Vignette du livre Les anecdotiers

Les Anecdotiers
Carl Bessette  (La Mèche)

« Quelle incroyable épopée que celle relatée dans Les Anecdotiers. À la base une histoire d'amour ratée entre François et Corinne. Puis un acte d'un grandiose romantisme pour attirer l'attention. Puis, un autre, puis un autre, puis des actes, des « anecdotes » qui changent graduellement la face du monde. Finalement, un quotidien merveilleux, rempli de superbe, de l'inhabituelle beauté du monde qu'on tient trop souvent pour acquis. Premier roman dense et ambitieux! »
Jean-Philip Guy, librairie Du Soleil (Ottawa)

 

Vignette du livre Les murailles

 

Les murailles
Erika Soucy (vlb éditeur)

« Ce livre raconte l’histoire d’une jeune femme, de toute évidence l’auteure elle-même. Elle se met en scène dans cette histoire qui raconte le voyage de cette femme qui s'envole vers La Romaine, où elle se fera passer pour une commis de bureau alors qu'elle travaillera plutôt à un nouveau recueil de poésie.  Armée de son carnet et de questions trop longtemps laissées sans réponses, elle fait irruption dans ce monde rude et impénétrable, espérant enfin comprendre les raisons qui ont poussé tous les hommes de sa famille, et surtout son père, à délaisser leur foyer au profit de la vie de chantier.

C’est dans cet univers froid et dur qu’elle fera la rencontre de personnages plus grands que nature et surtout une rencontre encore plus marquante, celle de son père. Car ce dernier se dévoile en toute candeur dans cet environnement où rien n’est pareil. Ici tout semble ne tenir qu’à un fil: celui de survivre, mais d’être surtout, plus fort que tout!  Quitte à peut-être y laisser un peu de soi.

C’est écrit avec une poésie et une tendresse surprenante, mais aussi avec un peu d’humour. Une prose parfois crue et brute qui fait le lien de façon brillante avec cet environnement qui peut sembler si froid et aride.

Les murailles c’est surtout cette rencontre, ces lieux. C’est une histoire pleine d’amour et surtout de vérité que nous propose Erika Soucy dans ce premier roman fort réussi! »
Billy Robinson, librairie De Verdun (Montréal)

 

Vignette du livre La Bête et sa cage

 

La bête et sa cage
David Goudreault (Stanké)

« On retrouve avec un plaisir presque indécent ce personnage terrible, bousillé dès l’enfance, fort de ses convictions qui ne tiennent pas la route, maintenant en prison. Parce qu’on s’y attache vraiment à ce jeune homme au regard incisif, à l’intelligence certaine mais étouffée, malgré ses épouvantables actions. On se surprend presque à lui pardonner lorsque ses jugements se font naïfs. Là réside le talent indéniable de David Goudreault. En nous livrant les réflexions d’une telle bête enveloppées dans une écriture rythmée, vivifiante et imagée, parfois drôle, parfois grave, c’est tout son respect envers les plus abîmés et son désir de dire les choses vraies, crues, qui traversent les pages. À lire, absolument! »
Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

 

Vignette du livre 1984

 

« 1984 » : Hongrie-Hollywood Express / Mayonnaise / Pomme S
Éric Plamondon (Le Quartanier)

« Quel bon coup de la part du Quartanier que de nous offrir les trois tomes de la trilogie 1984 réunis en un seul volume ! On y suit un personnage fictif, Gabriel Rivages - l’alter ego de l’auteur – et trois personnages réels. C’est ainsi que les destins de Rivages, de l’Athlète olympique Johnny Weissmuller (à qui l’on doit le célèbre cri de Tarzan), de l’écrivain américain Richard Brautigan et du fondateur d’Apple, Steve Jobs, s’entremêlent dans un récit brillant et captivant. Une lecture unique et un brin éclatée à découvrir absolument ! »
Audrey Martel, librairie L'Exèdre (Trois-Rivières)

 

Vignette du livre Whitehorse T.1

 

Whitehorse
Samuel Cantin (Pow Pow)

« Lorsqu’un verbomoteur anxieux tombe amoureux, ça peut être lourd pour sa femme. Surtout lorsque celle-ci veut tourner avec Sylvain Pastrami le célèbre réalisateur réputé pour être un tombeur et que le tournage doit avoir lieu à Whitehorse. Rien pour calmer le pauvre Henri qui voit sa chère Laura lui filer entre les doigts sans pouvoir la retenir. Une bande dessinée à l’humour rappelant celui du Woody Allen des années 1970. »
Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : août 2016