Actualités

Les disparus

exclusif au web
Pierre DesRuisseaux s’est éteint

Pierre DesRuisseaux s’est éteint

Par Dominique Lemieux, Les libraires, publié le 19/01/2016

Un autre décès frappe le milieu littéraire québécois en ce triste mois de janvier. L’écrivain Pierre DesRuisseaux s’est éteint subitement hier à l’âge de 70 ans, à Pointe-Calumet dans les Laurentides. Fin connaisseur de la culture d’ici, Pierre DesRuisseaux a notamment publié le populaire Trésor des expressions québécoises, qui répertorie plus de 1000 expressions typiquement québécoises tirées d’une centaine d’œuvres littéraires, et le Dictionnaire des proverbes québécois.

Le parcours de DesRuisseaux fut riche en accomplissements. Après des études universitaires en philosophie, il multiplie les ouvrages sociologiques. Il dirige ensuite la revue Moebius, et participe à la création des éditions Triptyque. DesRuisseaux a également séduit par sa poésie imagée, remportant même le prix du Gouverneur général en 1989 pour son recueil Monème (L’Hexagone). Entre 2009 et 2011, l’écrivain a également occupé le siège de poète du parlement.

Au final, ce sont plus d’une quarantaine d’ouvrages qu’aura laissés derrière lui DesRuisseaux. Son ultime recueil de poésie, L’embellie, est paru au Noroît en octobre dernier. Il commençait ainsi :

Vous je ne sais pas si vous voyez
le mur quand personne ne regarde
ce n’est pas l’été mais qu’importe
les nuages passent je ne sais pas si vous avez vu
ce qui n’est pas visible
le soleil assis dans un champ
l’écart du fleuve qui prend la parole
les interstices de l’eau où les flots dansent
je vous dis : que votre visage brille
que le souffle vous soulève.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les disparus
  4. Pierre DesRuisseaux s’est éteint