Actualités

Les disparus

exclusif au web
Mort du penseur Tzvetan Todorov

Mort du penseur Tzvetan Todorov

Par Isabelle Beaulieu, publié le 07/02/2017

Le critique, historien et philosophe Tzvetan Todorov est décédé le 7 février à l’âge de 77 ans. Originaire de Bulgarie, Tzvetan Todorov fuit le régime communiste de son pays. Il devient citoyen français en 1973. Théoricien de la littérature et des idées, il a grandement contribué à l’apport d’une pensée critique sociale. Profondément humaniste, il était contre toute forme de totalitarisme et affirmait qu’il ne fallait pas « rougir de choisir cette voix moyenne ». La journaliste Catherine Portevin, qui travaille entre autres pour le Philosophie magazine, dit du penseur Todorov que « c'était un homme du juste milieu. Il a tenté de donner de la force à l'idée de modération, ce qui est difficile ».

Avec Gérard Genette, il fonde la revue Poétique et écrit en 1970 Introduction à la littérature fantastique qui est encore considéré comme une référence dans le domaine. Défenseur de la liberté, il écrit à l’aube des années 2000 l’essai Mémoire du mal, tentation du bien et en 2015 le recueil de portraits de figures résistantes intitulé Insoumis. L’homme a été marié à l’écrivaine franco-canadienne Nancy Huston de 1981 à 2014 avec laquelle il a eu deux enfants.

L’auteur venait de terminer l’écriture du livre Le triomphe de l’artiste qui doit paraître en mars prochain.


« La connaissance de la littérature n'est pas une fin en soi, mais une des voies royales conduisant à l'accomplissement de chacun. »
Tzvetan Todorov, La littérature en péril

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les disparus
  4. Mort du penseur Tzvetan Todorov