Actualités

Les disparus

exclusif au web
Marcel Dubé, grand dramaturge, nous quitte

Marcel Dubé, grand dramaturge, nous quitte

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 07/04/2016

Marcel Dubé, grand dramaturge canadien né en 1930 à Montréal, est décédé ce matin, à 86 ans. Auteur d’une œuvre colossale - on parle de plus 300 oeuvres, incluant de la poésie et du théâtre notamment -, il a écrit les marquants Zone (1956), Un simple soldat (1958), Le temps des lilas (1973) et le plus récent Yoko ou le retour à Melbourne (2000).

Secrétaire, président du Conseil de la langue française, président-directeur général des Rencontres francophones du Québec, cofondateur et directeur général du Secrétariat permanent des peuples francophones, membre de l'Académie canadienne-française dont il en a reçu la médaille en 1987 : oui, on peut dire que Marcel Dubé était un homme qui s’impliquait avec passion. Celui qui a reçu de nombreuses récompenses au courant de sa carrière (le prix Athanase-David, le prix Victor-Morin, le prix Molson, le Prix du Gouverneur général du Canada pour les arts de la scène 2005 et un doctorat honorifique de l'Université de Moncton) peut également se targuer d’avoir inscrit de façon indélébile le théâtre canadien-français dans l’histoire littéraire.  

Son œuvre, qui dépeint à la fois la société ouvrière et prolétaire urbaine ainsi que le passage entre l’adolescence vers l’âge adulte, avec tout ce que ça implique de colère et de contestation s’est ensuite tournée, autour des années 60, vers la démystification de la bourgeoisie.

Oui, un grand dramaturge de chez nous nous quitte aujourd’hui. Et c’est avec tristesse que nous souhaitons toutes nos condoléances aux proches de monsieur Dubé.

Source: Radio-Canada
Crédit photo: Maxime Côté

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les disparus
  4. Marcel Dubé, grand dramaturge, nous quitte