Actualités

Les disparus

exclusif au web
L’écrivain et Nobel de la paix Elie Wiesel est décédé

L’écrivain et Nobel de la paix Elie Wiesel est décédé

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 04/07/2016

L’écrivain et Nobel de la paix Elie Wiesel est décédé à l’âge de 87 ans.

Elie Wiesel est un survivant des camps d’extermination nazis, époque de sa vie dont il livre un émouvant témoignage dans son roman La nuit, souvent comparé au Journal d’Anne Frank pour l’état des lieux qu’il offre sur une sombre période (pour lire un extrait, cliquez ici). En 1986, il reçut le prix Nobel de la paix, après avoir, des années durant, propagé un message aux politiciens et au grand public au nom des victimes de la violence et de l’oppression, tels les Juifs de l’ex-URSS, les Kurdes, les victimes des famines ou les réfugiés politiques. Lors du discours de remise du Nobel, il a décrété ceci : « Chaque fois qu'un être humain souffre et est humilié, nous devons prendre parti. La neutralité aide l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté. »

En 1945, lorsque les troupes américaines le libèrent du camp dans lequel il était, le détenu A-7713 – tel que tatoué sur sa peau – sera envoyé dans un orphelinat français. Celui qui est né en Roumanie décide alors d’étudier la littérature et la philosophie à la Sorbonne et devient journaliste. Au fil des années, il fit d’importante des rencontres avec des survivants de la Shoah et avec des écrivains – François Mauriac notamment – qui l’encouragèrent à écrire l’horreur qu’il a vécue.

En 1978, il est nommé à la tête de la Commission de la Shoah et décide d’entreprendre la construction d'un mémorial américain pour les victimes de la Shoah. C’est en 1988 qu’il fonde la Fondation Elie Wiesel pour l’humanité.

Un grand homme, dont plusieurs ont pleuré la mort.

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les disparus
  4. L’écrivain et Nobel de la paix Elie Wiesel est décédé