Actualités

Les disparus

exclusif au web
Décès de l'écrivaine et enseignante Gabrielle Poulin

Décès de l'écrivaine et enseignante Gabrielle Poulin

Par Isabelle Beaulieu, publié le 03/02/2015

L’auteure et enseignante Gabrielle Poulin, originaire de Saint-Prosper en Beauce, est décédée le 31 janvier dernier. Née en 1929, l’écrivaine habitait à Ottawa depuis les années 1970 avec son conjoint, l’écrivain René Dionne. Elle a écrit le récit Cogne la caboche (1979, Prix Champlain), les romans Un cri trop grand (1980), Les Mensonges d’Isabelle (1983), La Couronne d’oubli (1990), Le Livre de déraison (1994, Grand Prix du Salon du livre de Toronto) et les recueils de poésie Petites fugues pour une saison sèche (1991, Prix du livre d’Ottawa-Carleton) et Ombres et lueurs (2003). La Vie, l’Écriture (2000) fait état de mémoires littéraires.

Stefan Psenak de la revue Liaison écrivait en 2000 que «sa plume est vivace, vivante, émouvante». Un portrait de Gabrielle Poulin et de René Dionne, Œuvres et vies croisées, est paru en décembre dernier aux éditions David. Il démontre l’importance de la contribution que Dionne et Poulin ont apportée à la littérature québécoise et franco-ontarienne.

Nos condoléances à la famille et aux proches de Madame Poulin.

Sources: 

Liaison

L’Express Toronto

Photo : Studio Von Dulong via L’île

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les disparus
  4. Décès de l'écrivaine et enseignante Gabrielle Poulin