Actualités

Les disparus

exclusif au web
Décès de l’écrivain Jean Anglade à l’âge de 102 ans

Décès de l’écrivain Jean Anglade à l’âge de 102 ans

Par Isabelle Beaulieu, publié le 27/11/2017

Surnommé le Pagnol auvergnat, l’écrivain français Jean Anglade, auteur d’une vaste bibliographie qui compte une centaine de livres, est décédé le 22 novembre à l’âge de 102 ans. Ses apparitions publiques ne sont pas très fréquentes, mais ses livres remportent sans contredit un grand succès. 

Romancier populaire, il écrit également des biographies, des livres d’histoire et quelques essais. « Cette passion que j’ai pour l’écriture, elle m’est venue quand j’étais déjà enfant. Tout petit, j’avais une dizaine d’années, j’écrivais des poèmes; ça valait pas cher, mais j’ai été encouragé par mon instituteur, il était très surpris qu’un fils de charbonnier s’amuse à faire de la poésie », raconte monsieur Anglade dans une vidéo filmée par son éditeur Presses de la Cité à l’occasion de la parution de son roman Les doigts bleus de la pluie en 2011.

Jean Anglade a publié son premier roman, Le chien du Seigneur, à 37 ans. Depuis, il n’a cessé d’écrire, publiant son dernier livre, Le grand dérangement, à l’âge vénérable de 100 ans. Toujours habile conteur, monsieur Anglade avait toujours un esprit vif à la fin de sa vie. Malgré certaines failles du côté de la mémoire, il avait conservé sa clairvoyance. « Une si longue vie, comment voulez-vous que je me la rappelle? Et pour tout dire, je confonds un peu mes souvenirs et mes romans…», disait lucidement l’écrivain en entrevue pour le journal Le Figaro en 2015.

Photo dans le texte : © Artephoto Stéphane Olivier

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les disparus
  4. Décès de l’écrivain Jean Anglade à l’âge de 102 ans