Actualités

Les disparus

exclusif au web
Décès de l’auteure P.D. James

Décès de l’auteure P.D. James

Par Isabelle Beaulieu, publié le 27/11/2014

« Aucun de nous ne supporte une trop forte dose de réalité.
Personne. Nous nous créons tous un monde vivable. »
P.D. James, La meurtrière

L’auteure britannique de romans policiers Phyllis Dorothy James est décédée aujourd’hui à l’âge de 94 ans. C’est en 1962, à 42 ans, que paraît sa première intrigue, À visage couvert, qui connut tout de suite le succès. Elle souhaitait écrire depuis longtemps, mais comme son époux a développé des troubles psychiatriques au retour de la guerre, elle doit subvenir au besoin de la famille (ils ont deux filles) et travaille dans l’administration de l’Hôpital de Paddington. Elle se met tout de même à la tâche en écrivant tous les matins entre 6 h et 8 h.

Elle continue à écrire, toujours en mettant en scène l’enquêteur Adam Dalgliesh. Elle travaille encore en parallèle à l’extérieur. De 1968 à 1979, elle occupe un poste au Département judiciaire du Ministère de l’Intérieur, puis sera magistrate jusqu’en 1984. Dans l’exercice de ses fonctions, elle trouve plusieurs sujets d’inspiration pour ses romans d’enquête.

P.D. James (les initiales servent à masquer son identité féminine) a écrit plus d’une vingtaine de romans policiers. Son dernier qu’elle a publié à 91 ans, La mort de trouve à Pemberley, est la suite que l’auteure a imaginé au roman Orgueil et préjugé de Jane Austen.

Entre 1962 et 2011, elle écrira des enquêtes qui raviront des milliers d’amateurs du genre.

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les disparus
  4. Décès de l’auteure P.D. James