Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Une pause pour Les Printemps meurtriers de Knowlton

Une pause pour Les Printemps meurtriers de Knowlton

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 23/01/2017

La sixième édition du festival littéraire qui se consacre à la littérature policière, Les Printemps meurtriers de Knowlton, n’aura pas lieu en 2017. Au début janvier, les organisateurs ont annoncé qu’ils comptaient prendre une année pour réfléchir et explorer diverses possibilités qui pourraient assurer la pérennité de l’événement. Les Prix Tenebris, chapeautés par ce festival, font également relâche. 

« Les Printemps ont apporté beaucoup de joie aux auteurs et festivaliers, mais également ils ont semé un vent d’espoir pour l’avenir du polar québécois au Québec, mais également à l’étranger. Je suis fière de ce festival que j’ai créé en 2012, j’y ai mis tout mon cœur et j’y ai déployé toutes mes énergies. Dans l’année qui vient, les membres de l’organisme auront la difficile tâche d’explorer différentes avenues susceptibles d’assurer la pérennité de ce festival pour lequel je continue d’espérer le meilleur. », a déclaré par voie de communiqué l’écrivaine Johanne Seymour, la fondatrice du festival.

Plusieurs auteurs de polars, dont Chrystine Brouillet, Martin Michaud, Luc Chartrand, Jean-Jacques Pelletier, Hervé Gagnon et Benoît Bouthillette, ont participé à ce festival. Les amateurs du genre ont eu accès à une panoplie d’activités, comme des classes de maîtres, des rencontres et des tables rondes. 

Les Printemps meurtriers de Knowlton, ainsi que les Prix Tenebris, devraient être de retour en 2018.

 

Source : Les Printemps meurtriers de Knowlton

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Une pause pour Les Printemps meurtriers de Knowlton