Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Un vent de changement

Un vent de changement

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 24/10/2016

J’ai toujours été lente à accepter le changement. Il fallait me voir pleurer en quittant mon appartement pour ma première maison, il fallait me voir prendre de grandes respirations en apprenant que mon bureau de travail serait relocalisé, il fallait me voir choisir de nouvelles espadrilles avec consternation pour saisir l’ampleur de ma détresse devant ce qui bouge autour de moi. Et pourtant, je le sais, et Héraclite l’a dit : « Rien n’est permanent, sauf le changement »…

Mais étrangement, ce n’est pas avec angoisse mais bien avec quiétude, énergie et excitation que j’attendais la présente édition de la revue Les libraires. Et surtout avec impatience. Parce que cette fois, la nouveauté je l’embrasse chaleureusement!

Cette édition dont toute l’équipe est extrêmement fière en est une remplie de promesses, une édition qui a comme objectif de vous éblouir, une édition qui fera jaser. Si le look a subi une cure de jeunesse, c’est grâce à la firme de Québec Bleuoutremer, qui nous a aidés à vous proposer un visuel plus épuré et plus dynamique. Mais le changement n’est pas que dans la forme; il s’est immiscé jusque dans le contenu. Vous découvrirez ainsi nos nouveaux chroniqueurs dont nous saluons bien bas leur présence parmi nous : merci à David Desjardins, Sophie Gagnon-Roberge, Ariane Gélinas et Dominic Tardif qui vous éclaireront sur les parutions à surveiller. Je profite également de l’occasion pour remercier Stanley Péan, idéateur, ancien rédacteur en chef et chroniqueur, sans qui cette revue n’existerait pas: mille mercis, Stan! De plus, de nouvelles rubriques apparaissent afin de diversifier notre contenu : « Claudia rencontre », « Question pour un libraire », « Avez-vous lu… » et « Parole d’éditeur ». Oui, le vent du changement a soufflé, et il l’a fait fort.  

Mais s’il y a autant de changements dans cette nouvelle mouture, ça ne signifie pas qu’on laisse de côté notre mission principale : nous sommes et serons toujours la voix de nos libraires indépendants, ceux qui vous conseillent grâce à leurs coups de cœur et leurs commentaires éclairés. C’est également eux que je remercie d’être fidèles au rendez-vous : chers libraires, ce magazine est le vôtre, et nous espérons qu’il vous ressemblera encore davantage sous cette nouvelle mouture!

Bonne lecture! La version en ligne est ici!

 

Josée-Anne Paradis, rédactrice en chef

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Un vent de changement