Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Un musée de la littérature américaine

Un musée de la littérature américaine

Par Isabelle Beaulieu, publié le 29/05/2017

Le 16 mai dernier, l’American Writers Museum a ouvert ses portes. Situé à Chicago sur la North Michigan Avenue, le musée côtoie le Millenium Park et l’Art Insitute, déjà très aimés par les touristes. Il s’agit du « premier musée dédié à l’accomplissement collectif des écrivains de la nation », rapporte le New York Times. C’est Malcom O’Hagan, ancien cadre à Washington D.C., qui a parti le projet après sa visite au Dublin Writers Museum. Il souhaitait que les États-Unis aient son pareil.  

Loin du musée traditionnel qui accuse un peu trop d’austérité, l’American Writers Museum se veut un lieu convivial surtout accessible au plus grand nombre. L’exposition permanente ne concerne que les écrivains morts, tandis que des écrivains vivants peuvent figurer dans des installations temporaires.

Une première galerie, « Une nation d’auteurs », de facture plus classique, présente une centaine d’écrivains importants, tandis que celle nommée « L’esprit d’un auteur » met en évidence le processus créatif des écrivains. Plusieurs installations sont interactives. Vous pouvez par exemple faire un test pour connaître avec quel auteur vous avez le plus d’affinités ou vous avez le loisir de vous asseoir à une table de machines à écrire « vieux style » où vous pouvez déverser votre inspiration.

Le musée est résolument moderne et ne possède pas de morceaux anthologiques liés aux écrivains et à l’écriture. On y trouve plutôt des écrans tactiles où le visiteur peut en apprendre sur l’origine de certaines œuvres.

Andrew Anway, celui qui fut chargé de mettre en marche le projet, se prépare aux critiques potentielles. Des choix ont été faits et tous les auteurs américains ne sont pas représentés, bien que plusieurs soient pertinents. Mais comme on ne peut vraisemblablement plaire à tout le monde, Andrew Anway s’y fait, mais se permet de préciser : « Nous ne prétendons pas à un espace encyclopédique, nous évoluerons. » Si vos vacances estivales vous mènent quelque part aux États-Unis, pas loin de Chicago, il vous en coûtera de 8 à 12 dollars US pour un billet d’entrée. Et les enfants sont bienvenus puisqu’il y a un coin tout à fait charmant spécialement aménagé pour eux.

En attendant, n’hésitons pas à relire nos classiques américains. Pour quelques exemples, consultez notre sélection d’œuvres ayant remporté le prix Pulizer, récompense qui célèbre d’ailleurs ses cent ans cette année.

À quand le musée des auteurs québécois?

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Un musée de la littérature américaine