Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Trois questions à Jean Baril, directeur général de Québec Amérique

Trois questions à Jean Baril, directeur général de Québec Amérique

Par Isabelle Beaulieu, publié le 27/08/2018

Les Éditions Québec Amérique annonçaient le 22 août dernier la nomination de Monsieur Jean Baril à titre de directeur général. Il s’agit d’une création de poste attribuable à la croissance du Groupe Québec Amérique qui comprend les éditions du même nom, QA International, les Éditions Cardinal, Nomade Diffusion et le café littéraire Chez l’Éditeur.

Nous avons posé trois questions à Monsieur Baril afin de savoir comment il voit son entrée au sein de cette maison qui se trouve à l’aube de son 45e anniversaire.

Quel est votre parcours professionnel?
J’ai débuté dans l’industrie du livre en 1989 chez le distributeur Québec-Livres au réseau de la grande diffusion pour ensuite prendre le poste de directeur commercial du réseau de la librairie. J’avais sous ma responsabilité une vingtaine de représentants. À l’époque, QL avait la diffusion, entre autres, de Québec Amérique, Libre Expression, Hachette, Presse de la Cité, etc.

Six ans plus tard, soit en 1995, j’ai accepté un poste commercial au sein des éditions Libre Expression qui, au fil des années et avec les acquisitions des maisons d’édition du Trécarré, Stanké, Logiques et Publistar, est devenu le Groupe Librex. J’ai alors été nommé à la direction des communications. La principale tâche du poste était de travailler les plans de communication tant médias que commerciaux pour les auteurs et leurs nouvelles parutions.

À la fin août 2014, j’accepte de prendre le poste de directeur commercial librairie et numérique aux Messageries ADP. J’ai alors sous ma direction l’équipe commerciale de 12 représentants, les comptes majeurs ainsi que les secteurs suivants : événementiel, promotionnel, médias, pédagogique et numérique.

Comment caractériseriez-vous les Éditions Québec Amérique?
Évidemment, c’est un des grands fleurons de l’industrie du livre, une institution. Comme j’ai eu à diffuser leurs ouvrages durant six ans (au début des années 1990), je constate aujourd’hui qu’il n’y a jamais eu d’interruption dans la polyvalence des genres. Cette maison d’édition se renouvelle constamment tout en conservant sa classe et son grand respect pour ses auteurs.

Que souhaitez-vous apporter à la maison?
J’espère faire bénéficier Québec Amérique de mon expérience de plusieurs années dans l’industrie du livre en participant, avec une équipe compétente déjà en place, au développement éditorial et commercial.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Trois questions à Jean Baril, directeur général de Québec Amérique