Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Sortie de l’album colorisé du mythique Tintin au pays des Soviets

Sortie de l’album colorisé du mythique Tintin au pays des Soviets

Par Sabica Senez, publié le 09/01/2017

C’est le 11 janvier 2017, soit quatre-vingt-huit ans après sa parution en noir et blanc dans un journal belge, Le Petit Vingtième*, que Tintin au pays des Soviets, création d’un jeune Hergé âgé seulement de 21 ans, paraîtra à l’échelle mondiale dans sa version colorisée. C’est d’ailleurs ce titre qui deviendra plus tard l’officiel premier album des « Aventures de Tintin ».

Tintin, jeune reporter, n’a plus besoin de présentation, et les statistiques le prouvent : deux cent trente millions d’albums vendus, cinq cent mille albums vendus par an en langue française, disponible en soixante-dix-sept langues à travers le monde.

Si le style du dessin a beaucoup évolué, c’est évidemment sa progression au fil des décennies et des générations, teintée par les grands changements sociopolitiques, qui a fait de l’œuvre un marqueur de temps. Dans ce cas précis, c’est grâce au minutieux travail de Michel Bareau qu’on redécouvrira cette aventure, et évidemment dans un tout autre contexte politique qu’à l’époque de sa création.

Le biographe d’Hergé, Philippe Goddin, évoque la genèse de Tintin au pays des Soviets : « Quand Hergé a démarré cette histoire, il ne pouvait évidemment pas s’imaginer que le personnage qu’il était en train de créer allait avoir du succès, ni surtout qu’un album serait édité. Donc, comme il l’a souvent dit dans des interviews, il a vraiment improvisé. Et d’une certaine manière, ça se sent, parce que le personnage n’est pas du tout élaboré quand il commence. L’histoire s’avère d’ailleurs plus burlesque qu’engagée. Elle est engagée, bien sûr, parce qu’Hergé est dans un milieu catholique et qu’à cette époque-là, le pays des Soviets, c’est l’enfer. Il y a donc une part de caricature. Mais c’est vraiment l’aspect burlesque qui prime, avec des enchaînements très dynamiques. »

L’éditeur annonce un tirage « standard » de trois cent mille exemplaires et un « de luxe » de cinquante mille exemplaires. La version en noir et blanc demeure disponible. Nul lecteur ne sera en reste!

 

* L’album, lui, paraîtra en septembre 1930.

La bande-annonce vidéo officielle de Casterman.

 

(Image et extraits d’entrevue : © Hergé/Moulinsart 2017)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Sortie de l’album colorisé du mythique Tintin au pays des Soviets