Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
« Sexy », la lecture?

« Sexy », la lecture?

Par Sabica Senez, publié le 24/01/2017

La journaliste Sylvia Galipeau de La Presse nous donnait récemment à lire un court article plutôt léger dans la rubrique « Sexualité ». On y apprenait que, selon un sondage réalisé auprès de 930 célibataires québécois par le site de rencontres Elite Singles, 42% des utilisateurs du site disent trouver les amateurs de lecture plus séduisants. Autre constat : 86% des célibataires disent aimer la littérature, plus de la moitié (54%) affirment aussi qu'ils aimeraient que leur partenaire lise aussi. Voici pour les statistiques.

Ce sondage met encore de l’avant ce qu’on sait depuis belle lurette : l’intelligence est très séduisante,  ̶  pour peu que lire soit synonyme d’intelligence, ce qui est discutable. Mais la lecture comme vecteur de charme, pourquoi pas?

Là où le charme se rompt, justement, c’est dans la récupération par plusieurs « influenceurs » (blogueurs et vlogueurs de tout acabit) de cet appât plutôt inoffensif en outil de sexualisation. Rien de moins. Chez les hommes, cela se traduit par le phénomène « Hot Dudes Reading », qui consiste en la publication de tonnes de photos de beaux gars mis en scène en train de lire dans un café, dans le métro, dans un parc, etc. Et comme il fallait s’en douter, la chose ne se traduit pas tout à fait de la même manière chez les femmes. Une simple petite recherche suffit pour constater que les « Hot Chicks Reading » sont à peu près toutes… nues ou vêtues de lingerie fine.

Oui, lire est « sexy », mais vous savez comme nous que c’est beaucoup plus que cela. L'amour aussi.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. « Sexy », la lecture?