Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Red Ketchup: le spectacle

Red Ketchup: le spectacle

Par Isabelle Beaulieu, publié le 20/02/2015

La nouvelle est arrivée la semaine dernière, quoiqu’encore éminemment mystérieuse. Parenthèse 9, un organisme artistique d’art performatif qui s’inspire de la BD, présentera un spectacle multidisciplinaire issu de l’univers déjanté de Red Ketchup, une bande dessinée créée par les Québécois Réal Godbout et Pierre Fournier. À l’orchestration, le metteur en scène Jocelyn Pelletier tentera de rassembler en un tout structuré – mais peut-être pas tant que ça - l’éclectisme des artistes Érick D’Orion (art audio), Frédérique Laliberté (art vidéo), Paul Brunet (arts visuels) et Francis Desharnais (BD). L’idée se concrétisera lors d’une résidence de création en mars prochain dont le public pourra voir la résultante les 24, 25 et 26 mars au Cercle à Québec. Pour l’heure, voici une courte entrevue avec Raymond Poirier, le directeur du projet.

Pourquoi votre choix s’est-il arrêté sur Red Ketchup?
L’idée est venue lors d’une rencontre, d’un petit échange, entre Érick D’Orion, Francis Desharnais et moi, en amont des prémices du projet. En cherchant un univers BD riche et inspirant à proposer comme alliage, comme base d’inspiration, pour les artistes du projet, nos esprits se sont rapidement tournés vers Red Ketchup. C’est une bande dessinée remarquable, qui, toujours aujourd’hui, demeure chargée d’actualité, développée autour d’un univers et de personnages bien construits, bien typés. Nous trouvions qu’il y avait là bien des éléments à explorer, à développer : restait à choisir lesquels!… Et puis, nous étions aussi tous un peu fans de l’univers imaginé par Réal Godbout et Pierre Fournier!


À qui s’adresse ce spectacle?
J’aurais envie de dire : à tous les curieux. À ceux qui ont lu Red Ketchup et qui l’ont apprécié, qui prendront plaisir à mettre leurs souvenirs et leurs interprétations de l’univers aux côtés de ce que nous en aurons retenu pour bâtir Rouge Ketchup. Autant qu’à ceux qui ont envie de voir quel métissage émanera de cette collaboration atypique, entre artistes sonores, vidéo et visuels, entre l’univers de la bande dessinée et des arts multidisciplinaires… Et qui découvriront la BD par la bande! Il y a un côté « inclassable » à ce que l’on propose, un côté imprévu, également, puisque le gros du projet sera développé du 14 au 23 mars prochain en résidence de création au Cercle Lab vivant… Ce qui nous ramène aux curieux!


Qu’est-ce que la BD peut particulièrement exprimer que les autres arts ne peuvent pas nécessairement?
Cette question nous ramène à l’intérêt, à la richesse, du médium en tant que tel, à ce qui fait l’intérêt autant que la particularité du 9e art, face aux autres pratiques artistiques. Pour répondre brièvement, je dirais que ce qui fait sa force, c’est le métissage qu’on y trouve déjà, entre les mots et les images. Chaque case, chaque planche, chaque album, deviennent des exercices de construction narrative, de synthèse ou de mise en scène. Le dessin permet de dire ou d’exprimer des choses qu’il est plus difficile, ou plus complexe, d’exprimer avec les mots, et vice-versa. Et évidemment : au fil des projets menés par Parenthèses 9, il est intéressant de voir de quelle façon la bande dessinée peut aussi coexister, cocréer, aux côtés d’autres pratiques artistiques, dans des contextes qui l’amènent à « sortir des planches » pour se retrouver dans un cadre performatif.


En quoi la BD est-elle inspirante pour faire de l’art performatif?
Ça, j’imagine qu’il faudrait poser la question aux artistes eux-mêmes… Dans Rouge Ketchup, la bande dessinée agit comme lien entre les différents univers créatifs… Chaque artiste a son cadre de création qui lui est propre : l’univers de la BD permettra d’attacher ces sphères de création en un tout cohérent. Notre directeur de création, Jocelyn Pelletier, s’assurera d’unir cet ensemble, de développer un « fil rouge » autour des différents moments de cette soirée. Et pour ce faire, on risque bien, justement, d’aller puiser dans la richesse des thématiques abordées par Godbout et Fournier dans leur BD, d’aller creuser dans les obsessions et les lubies de leur protagoniste… De trouver une façon de les exprimer dans l’espace, d’y plonger le public.

ibeaulieu@leslibraires.ca 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Red Ketchup: le spectacle